Psychologie - Un monde numérique à la mesure des narcissiques

Les nouvelles technologies de la communication agiraient comme un miroir dans lequel les narcissiques aiment désormais se regarder.<br />
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Les nouvelles technologies de la communication agiraient comme un miroir dans lequel les narcissiques aiment désormais se regarder.

Le paradoxe est savoureux. À une époque où le «moi», sous toutes ses formes, ne s'est jamais autant montré, pour contemplation, dans les univers numériques, l'Association américaine de psychiatrie se prépare à retirer le narcissisme des troubles de la personnalité de son Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, livre de référence connu sous l'acronyme DSM chez les spécialistes de la santé mentale.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

20 commentaires
  • Nasboum - Abonné 14 décembre 2010 06 h 01

    question

    C'est quoi une personalité borderline?

  • Naturelebo - Inscrit 14 décembre 2010 07 h 54

    Enfin...

    Enfin,,, le narcissisme est un amour propre qui, majoritairement parlant, est source de grandes réussites personnelles...

    La prochaine étape après l'homosexualité et le narcissisme est la consommation récréative de substances psychotrophes... ceci n'est pas plus problématique psychologiquement parlant qu'écouter des films ou jouer des jeux vidéos et etc,,, ces activités récréationnelles influencent d'une certaine façon les connections neurochimiques. En passant, même la méditation joue un rôle majeur dans les modifications neurochimiques.

    Il est temps de se dire la vérité,,, le mouvement neurologique d'actif à passif et vice versa est une bonne source de connectivités nouvelles de toutes sortes au même type que le sport, le voyage ou encore le monde virtuel !!!

    La problématisation de l'usage de substances psychotrophes est de même calibre que la problématisation ou le jugement de l'acte sexuel considéré comme mal en son époque...

    Vous savez ce qu'on dit: le sexe est des plaisirs physiques et plus encore, mais il fut considéré comme problématique en son temps et souvent très malsainement vu ainsi il en est pour les plaisirs neurologiques dus à l'usage de substances psychotrophes qui faient plaisir aux neurones et les font jouir...

    Mais un dicton plaisant que je trouve intéressant dit : Le sexe donne la vie et l'enlève aussi tout comme les substances psychotrophes donnent la vie et peuvent l'enlever !!!

    Le Discernement est le noyau de l'Intelligence !!!

  • Linda Delorme - Inscrite 14 décembre 2010 08 h 22

    Un outil...

    Les technologies de communications d'aujourd'hui ne rendent pas "malades". Par contre, elles sont acessibles à tous y compris aux anxieux, aux troubles de la personnalité, aux paranoïaques...

    Les maladies psychiatriques, les désordres de la personnalité, les vulnérabilités psychologiques sont des conditions pré-existantes chez certaines personnes. L'utilisation des communications numériques ne fait que les rendre visibles au vu et au sus de tous.

    Pas surprenant que les individus ayant un trouble narcissique utilisent le net plus que la moyenne de gens car la visibilité qu'il confère répond justement à leur besoin fondamental de reconnaissance.

    Est-ce que Facebook, Twitter et cie deviendront un outil de dépistage pour les désordres psychiatriques? Ça pourrait devenir intéressant...

  • France Marcotte - Inscrite 14 décembre 2010 09 h 23

    Le tissu social est déchiré mais la toile se porte bien

    L'exaltation démesurée du moi et les délires narcissiques que permettent les nouvelles technologies témoigneraient avec d'autres démonstrations de l'état lamentable du tissu social et des carences affectives qui viennent naturellement avec, dit le psychologue.
    Donc, ça va si mal dehors, qu'on se tisse tous ensemble une toile numérique pour exister. Mais, nous ne sommes pas encore de purs esprits, il faut bien encore sortir dehors pour se nourrir, se loger, travailler...Soigner le tissu social, le rendre plus attrayant que les replis d'une toile numérique, mission devenue impossible? Les gadjets qu'on nous offre ressemblent alors de plus en plus à du matériel de survie pendant que le monde réel est occupé par ceux qui l'organisent à leur aise et à notre détriment.

  • Jacques Morissette - Inscrit 14 décembre 2010 10 h 08

    Trudeau qualifié de narcissique.

    Mon intuition me dit que Trudeau n'était pas narcissique. Il jouait plutôt un jeu de rôle par complaisance devant la petitesse de ceux qui le croyait narcissique. Donc, petite nuance!