Radionet@: un ballon d'essai réussi qu'on a pourtant décidé de dégonfler

Texte publié dans Le Devoir du 21 août 1995

Bruit vague de musique en arrière plan, composition d'un numéro téléphonique, bruit caractéristique d'un modem qui entre en contact avec un vis-à-vis: «Merci d'être avec nous à nouveau cette semaine... » commence Claude Bernatchez, animateur de Radionet@, la seule émission radiophonique totalement consacrée à Internet. La seule de la francophonie et la seule diffusée nationalement au Canada, toutes langues confondues.

En rédigeant cette chronique, j'écoute, sur le site WWW de Radionet@, l'émission du samedi 5 août reproduite parRealAudio Player. La veille, samedi après-midi, j'ai écouté, en direct à la radio AM de Radio-Canada cette fois-là, l'émission la plus récente tout en explorant les liens proposés à partir du site sur le Web. Vous me suivez? Pas simple, n'est-ce-pas, la radio à l'heure du cyberspace.
 
Pas simple mais drôlement intéressant, comme l'aura démontré, cet été, à partir d'Edmonton, l'équipe de l'émission du matin de SRC Alberta, son réalisateur, Bruno Guglielminetti, en tête. Radionet@, c'est son idée: «Très humblement, explique-t-il, il y a longtemps que je vois le traitement médiatique que l'on réserve à Internet et je me disais qu'un jour il faudrait remettre les pendules à l'heure.»
 
Assidu du réseau - il y passe entre 30 et 35 heures par semaine -, le jeune réalisateur, qui travaille à la SRC depuis 1988, se définit avant tout comme un utilisateur: «Par rapport à Internet, j'ai le même rapport qu'avec ma voiture et mon réfrigérateur. Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais ce n'est pas important. Ce qui compte pour moi c'est à quoi ça peut servir, ce qu'on peut faire avec. Comme le téléphone ou la télé.»
 
C'est dans cet esprit que Radionet@ est née: «Les gens de la direction ont plutôt été surpris par l'idée. Bien sûr le sujet est la mode mais on le trouvait peu radiophonique. On m'a demandé de produire un démo et la direction de la programmation a aimé», raconte Guglielminetti.
 
La bonne nouvelle, c'est que l'équipe d'Edmonton, à laquelle se sont joints des collaborateurs basés au Québec (Michel Dumais, Jean-Hughes Roy, Jean-Pierre Cloutier et quelques autres), a fort bien fait les choses. L'émission est vivante, bourrée d'information pertinente et fort sympathique parce qu'on a la délicatesse de ne pas trop se prendre au sérieux. Présente à la fois en onde et sur un site du Web, elle offre en outre aux gens intéressés toute la souplesse dont ils ont besoin pour ne rien rater, le contenu des émissions passées étant disponibles sur le site WWW où on peut les écouter avec RealAudio Player, une application qui transforme votre ordinateur en récepteur audio.
 
La mauvaise nouvelle, c'est que l'émission, dans son format actuel, ne reviendra pas en septembre. Elle sera présentée une dernière fois samedi prochain puis sera intégrée à Demain la vieille, diffusée le dimanche, de 13 à 15 heures, sous forme d'une chronique d'une dizaine de minutes. Une version allongée de ce segment sera en outre repris sur ondes courtes par Radio Canada International. Ces segments, d'une quinzaine de minutes, seront disponibles au site Web de Radionet@, qui restera actif.
 
Le directeur de la programmation AM de Radio-Canada, Jean-François Doré, explique ainsi la situation: «Demain la veille, qui s'intéresse aussi à ce genre de sujet, faisait relâche cet été, aussi on a décidé de lancer Radionet@comme ballon d'essai. Un essai réussi si on en juge par le courrier électronique [entre 80 et 100 messages par émission] et les commentaires reçus. En intégrant Radionet@ à Demain la veille, on veut éviter les dédoublements. Elles s'adressent de toutes façons à la même clientèle.»
 
Parlant de RealAudio Player, d'autres sources sonores sont disponibles au World Radio Network, dont font partie Radio Canada International et des dizaines d'autres radios nationales. Pour les nouvelles de Radio Prague ou de Radio France. Par ailleurs, le réseau américain ABC offre des nouvelles en format RealAudio, quinze minutes après chaque heure.
 
Du blues

Pour rester dans le ton - et dans le son - je vous invite à visiter un site remarquable consacré au blues et à ses propagateurs. Pour ceux et celles que cette musique née de l'Amérique profonde intéresse, The Blue Highwayest une destination incontournable. Avec une application comme SoundApp, facile à trouver, vous pourrez écouter des extraits de quelques classiques.
 
The Respectables

Vous connaissez The Respectables? Groupe rock constitué de Sébastien Plante, Pascal Dufour, Stéphane Dussault et Stéphane Beaudin, il possède un site sur le Web. Avec un utilitaire comme Sound Machine, vous pourrez entendre des extraits de dernier disque, No Dogs, No Bands. Quelques pièces en entier aussi mais attention, à 14 400 bits à la seconde, il faut au moins 25 minutes pour télécharger une plage de 4 minutes et demi. Ce site loge à la Station Megatoon, basée à Québec.
 
Tiens, parlant de la Vieille capitale, il faut aussi aller du côté du site d'UPC, entreprise qui a créé, sa partenaire, Médiasoft, une interface graphique donnant accès à CDNnet, le registraire canadien des adresses internet. Il faut aller voir aussi des sites W3 en mode graphique.
 
Des liens à explorer

Radionet@
http://radioworks.src.ca/radionet/
 
RealAudio Player
http://www.realaudio.com/
 
World Radio Network
http://www.wrn.org/
 
ABC
http://www.realaudio.com/contentp/abc.html
 
The Blue Highway
http://www.magicnet.net/~curtis/
 
SoundApp
http://hyperarchive.lcs.mit.edu/cgi bin/NewSearch?key=sound+app
 
The Respectables
http://www.megatoon.com/Respectables/
 
Mégatoon
http://www.megatoon.com
 
UPC
http://www.upc.qc.ca