L'excitation gagne la famille de Julie Payette

L’astronaute canadienne Julie Payette voyagera à bord de la navette Endeavour pour se rendre à la Station spatiale internationale.
Photo: Agence Reuters L’astronaute canadienne Julie Payette voyagera à bord de la navette Endeavour pour se rendre à la Station spatiale internationale.

Aucun obstacle ne paraissait empêcher hier après-midi le lancement ce matin de la navette américaine Endeavour et ses sept membres d'équipage vers la Station spatiale internationale (ISS) pour livrer le dernier élément du laboratoire japonais Kibo. Parmi ces astronautes, la Canadienne Julie Payette qui en sera à son deuxième séjour dans l'espace.

Peter Rakobowchuk

Le mari de l'astronaute canadienne Julie Payette disait hier que les membres de sa famille ne sont pas trop nerveux à la veille de son départ en direction de la Station spatiale internationale.

Mme Payette, âgée de 45 ans et mère de deux garçons, s'envolera de Cap Canaveral, en Floride, en compagnie de six membres d'équipage américains, ce matin, à bord de la navette Endeavour.

Billie Flynn, un pilote d'essai, se trouve en Floride avec les parents de Julie Payette, en compagnie de son frère aîné, Simon, 47 ans, ainsi que sa soeur cadette Maude, 40 ans. Ils assisteront au lancement de la navette.

M. Flynn a confié que tous les membres de la famille sont excités et fiers, mais qu'ils ne sont pas nerveux. «Vous savez quoi? Elle-même n'est pas nerveuse, et je ne le suis pas non plus», a-t-il dit lors d'une entrevue téléphonique à La Presse canadienne.

Il affirme même que Laurier, cinq ans, et Brett, 15 ans, sont très excités à l'idée de voir leur mère décoller pour l'espace.

Le cadet célébrera son sixième anniversaire le 21 juin. Sa mère aura alors accompli la moitié de sa mission à bord de la station. Selon M. Flynn, cela représenta un beau cadeau pour le jeune garçon.

Âgé de 51 ans, M. Flynn, qui se considère comme un «rejeton de l'aviation militaire», a passé la majeure partie de sa vie sur des bases militaires, surtout au Québec. Son père a été pilote de chasse dans l'Aviation royale du Canada.

Maude, la soeur de l'astronaute, estime que sa famille et elle-même sont très privilégiées puisqu'il y a peu de gens qui exercent ce métier. «Et en parlant avec Julie, nous comprenons beaucoup mieux comment cela fonctionne et [ce qu'est] le travail quotidien d'un astronaute», a-t-elle confié à La Presse canadienne, avant d'ajouter qu'elle était très émotive, mais pas nerveuse.

«Il y a des risques et nous en sommes conscients. Mais plus nous avons d'informations au sujet du lancement de la navette, plus cela est démystifié, a-t-elle dit. Et lorsqu'on sait comment cela fonctionne, cela diminue le stress.»

Julie Payette voyagera avec six Américains, et l'un d'entre eux, Chris Cassidy, deviendra la 500e personne de l'Histoire à aller dans l'espace.

Lorsqu'elle arrivera à la station spatiale, lundi matin, l'astronaute sera accueillie par son collègue canadien Bob Thirsk. Ce sera la première fois que deux Canadiens se trouveront dans l'espace en même temps.

Lors de la première visite de Julie Payette à la station en 1999, il n'y avait personne à son bord et la construction de l'immense complexe spatial venait juste d'être commencée.

À voir en vidéo