Chute de l'action d'Axcan

Mont-Saint-Hilaire — Le cours des actions d'Axcan Pharma a chuté de près de 5 %, hier, après que l'entreprise eut annoncé la veille qu'elle abandonnait le développement d'un médicament destiné à traiter la dyspepsie fonctionnelle, en raison de résultats décevants.

Le titre d'Axcan a perdu 69 ¢ et clôturé à 14,21 $, un recul de 4,6 %, alors que 187 138 actions ont été transigées à la Bourse de Toronto. Mercredi, la société pharmaceutique de Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie, a annoncé qu'elle abandonnait le développement de l'Itopride, médicament destiné à traiter la dyspepsie fonctionnelle.

Dans un communiqué, Axcan Pharma a fait savoir que son étude clinique nord-américaine de phase trois sur son médicament n'avait pas atteint les objectifs recherchés. «Cette étude [...] n'a pas démontré que l'Itopride avait un effet statistiquement significatif sur l'amélioration des symptômes de douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, a-t-elle expliqué. Nous avons décidé, en conséquence, de suspendre le développement de l'Itopride pour cette indication.»

La dyspepsie fonctionnelle se manifeste habituellement par une digestion difficile — caractérisée par une remontée d'acide dans la gorge, des ballonnements, des nausées, une sensation de plénitude et des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen — après un repas pris dans des conditions normales.

C'est la deuxième fois qu'une étude clinique de phase trois — la dernière étape avant que le médicament ne soit soumit à l'approbation des autorités gouvernementales avant sa mise en marché — jette des doutes sérieux sur l'efficacité de l'Itopride. En février, Axcan Pharma avait annoncé que les résultats de l'étude clinique internationale de phase trois avaient eux aussi été décevants.

L'entreprise avait alors indiqué qu'elle pourrait poursuivre le développement de l'Itopride pour le traitement de la gastropathie diabétique, mais cette possibilité a maintenant été elle aussi abandonnée.

Axcan Pharma a enregistré un bénéfice net de 13,2 millions $US, soit 29 ¢US par action, au cours du troisième trimestre de l'exercice 2006, comparativement à un bénéfice net de 4 millions $US (9 ¢US par action) lors du trimestre correspondant de l'exercice 2005.