En bref - Grippe aviaire : l'Ontario veut agir avec fermeté

Toronto — La crainte d'une épidémie de grippe aviaire incite le gouvernement de l'Ontario à se doter d'une loi donnant à son premier ministre des pouvoirs extraordinaires en cas de crise.

Le ministre de la Sécurité communautaire et des services correctionnels de la province, Monte Kwinter, a déposé un projet de loi en ce sens avant la fin de la session de l'Assemblée législative. Si une épidémie du virus H5N1 de la grippe aviaire frappait l'Ontario, le premier ministre pourrait donc décréter l'état d'urgence pour une période de 14 jours. Le lieutenant-gouverneur pourrait ensuite prolonger cette période de 14 jours supplémentaires. La loi ferait également en sorte que tous les employés jugés cruciaux seraient obligés de faire des heures supplémentaires. Les déplacements dans les villes seraient aussi restreints. Le ministre Kwinter espère qu'il sera adopté avant la fin du mois de juin.