Le bulletin de santé de l'Institut Fraser - Les Québécois attendent moins longtemps pour se faire soigner

Vancouver - Le Québec arrive troisième au pays cette année dans le classement de l'Institut Fraser sur les temps d'attente estimés en matière de soins de santé.

Selon ce sondage, le temps d'attente entre une consultation auprès d'un généraliste et un traitement subséquent serait de 16 semaines au Québec alors qu'il serait de 16,5 semaines à l'échelle canadienne. L'Ontario serait la province où le temps d'attente serait le plus court, soit 14 semaines. La pire performance aurait été enregistrée en Saskatchewan, où les délais seraient de 32,6 semaines en moyenne.

De façon générale, le temps d'attente moyen au Canada aurait augmenté de 1,9 % en 2001-02, avec des hausses dans sept provinces et des diminutions dans les trois autres.

Le Québec serait l'une des trois provinces où le temps d'attente pour des soins médicaux aurait diminué en 2001-02. Comparativement à 1993, le temps d'attente moyen pour l'ensemble du Canada en 2001-02 serait 77 % plus élevé, selon l'Institut Fraser.

Fait à noter, l'Institut Fraser, pour mener à bien son étude, a invité les spécialistes à estimer le temps d'attente pour divers types d'interventions chirurgicales. L'institut n'a pas comptabilisé les temps réels d'attente pour ces interventions.

Il s'agit du douzième sondage annuel que l'institut réalise ainsi. Le sondage a été réalisé auprès de 2721 spécialistes plus tôt cette année.