En bref - Médecine privée

Edmonton — L'Association médicale canadienne donne son appui à un système de santé parallèle privé.

Une majorité des délégués à l'assemblée annuelle de l'association a décidé hier que les patients devraient pouvoir avoir recours à une assurance maladie privée s'ils ne parviennent pas à se faire soigner assez rapidement dans le système public. C'est une totale volte-face pour l'influent organisme, qui a toujours appuyé fermement le système public de santé. Mais certains médecins estiment que l'assurance maladie ne fonctionne plus et que les patients souffrent à cause des listes d'attente. Selon eux, les patients devraient donc avoir le choix de se tourner vers l'assurance privée. Ceux qui s'y opposent font valoir que des milliers de Canadiens ne pourraient se payer une assurance privée, ou n'y seraient pas admissibles.