L'obésité augmente les besoins en prothèses de hanche et de genou

Toronto — L'augmentation de l'obésité chez les Canadiens semble être à l'origine de la croissance des besoins en prothèses de la hanche et du genou, révèle un rapport de l'Institut canadien d'information sur la santé.

Les données du document montrent qu'en 2003-04, la grande majorité des Canadiens qui ont subi une intervention chirurgicale pour se faire poser une hanche ou un genou artificiels souffraient d'un excédent de poids ou étaient obèses — près de la moitié d'entre eux étaient obèses, précise le rapport.

Il existe un lien clair entre obésité et risque accru d'ostéoarthrose, un diagnostic important lorsque vient le temps de décider de poser une prothèse, a expliqué Margaret Keresteci, de l'Institut, dans un communiqué.

Si on réduit la prévalence de l'arthrite en s'attaquant à l'obésité, on pourrait diminuer le nombre de prothèses requises. Cela pourrait améliorer la qualité de vie des Canadiens et potentiellement réduire les listes d'attente pour ces interventions, ajoutait-elle.

Selon le rapport, les personnes obèses sont trois fois plus susceptibles de se faire remplacer un genou ou une hanche que les personnes ayant un poids santé. Les personnes ayant un excédent de poids sont deux fois plus susceptibles de subir ces opérations.

Outre le fait que l'excédent de poids et l'obésité augmentent la probabilité de devoir recevoir une prothèse, cela a également un impact sur le succès de la convalescence du patient et sur la longueur de son séjour à l'hôpital après l'opération, a signalé Mme Keresteci.

L'excédent de poids et l'obésité peuvent aussi obliger une personne à subir des interventions à répétition — soit des modifications, soit le remplacement total d'une prothèse.

Le rapport indique qu'il y a eu près de 50 000 hospitalisations pour la pose de prothèses de la hanche et du genou en 2002-03, ce qui représente une hausse de plus de 50 % en huit ans.

En 2003-04, près de neuf patients sur dix ayant reçu une prothèse du genou avaient un excédent de poids ou étaient obèses; la proportion était de sept sur dix pour les patients ayant reçu une prothèse de la hanche.