En bref: Du lait ou des médicaments?

Livraison inusitée hier au bureau de Québec du ministre de la Santé et des services sociaux, Philippe Couillard, qui a reçu 909 bouteilles de médicaments accompagnées d'autant d'ordonnances.

Parrainée par le Collectif pour un Québec sans pauvreté, l'initiative visait à «soigner l'épidémie aiguë de préjugés qui empêche le ministre et le gouvernement d'établir l'accès gratuit aux médicaments prescrits pour l'ensemble des personnes qui ont 12 000 $ ou moins de revenu annuel». La délégation d'une cinquantaine de personnes a également déposé une lettre d'appui signée par 95 intervenants du milieu qui jugent qu'«on ne devrait pas avoir à choisir entre du lait et des médicaments». Le budget du Québec 2005-06 a restauré l'accès gratuit aux médicaments sur ordonnance pour les personnes âgées qui reçoivent le supplément de revenu garanti, mais les Québécois qui ont un revenu deux fois moindre, soit les personnes à l'aide sociale jugées sans contraintes importantes à l'emploi en sont exclues.