En bref: Un vaccin contre Ebola et la fièvre de Marburg

Paris — Un nouveau vaccin contre les fièvres hémorragiques de Marburg et d'Ebola a été testé avec succès sur des singes, selon une étude internationale publiée hier par le magazine Nature Medicine du groupe Nature.

Ce modèle de vaccin apparaît «prometteur» pour développer de futurs vaccins contre ces agents pathogènes agressifs et pourrait également être appliqué à d'autres virus mortels, émergents ou ré-émergents, estiment les chercheurs. L'étude a porté

sur 12 macaques, six étant vaccinés contre Ebola et six contre Marburg. Aucun des singes protégés contre la fièvre de Marburg n'a montré le moindre symptôme de maladie, de même qu'aucun des singes vaccinés contre Ebola n'a été malade. En revanche, aucun n'a survécu à l'injection du virus contre lequel il n'avait pas été vacciné.