En bref - La forme physique... en six minutes

Toronto — Une étude conclut qu'à peine six minutes d'exercice intense par semaine permettraient d'améliorer sa condition physique autant qu'une heure d'exercice par jour, des résultats qui soulèvent cependant le scepticisme de certains experts.

La recherche, qui sera publiée dans le numéro de juin du Journal of Applied Physiology, révèle que les gens qui pratiquent l'entraînement par intervalles modifié — consistant à pédaler sur place à un rythme intense pendant de brèves périodes — accroissent leur endurance autant que ceux qui font de la bicyclette à une vitesse modérée, plusieurs heures par semaine. «De brefs moments d'exercice intensif améliorent la musculature et la performance dans la même proportion que l'entraînement traditionnel en endurance», affirme le docteur Martin Gibala, professeur associé à l'université McMaster de Hamilton, en Ontario. L'étude a fait appel à 23 sujets, tous actifs physiquement sans être des athlètes. On les a divisés en trois groupes et on leur a demandé de s'entraîner à des intensités différentes, basées sur leur capacité aérobique maximale, ou VO2 max. Il s'agit d'une mesure de la consommation d'oxygène. L'étude a permis de constater que les trois groupes montraient des niveaux similaires d'amélioration de leur capacité aérobique après deux semaines d'exercice, et ce même si un des groupes s'est entraîné à haute intensité, six minutes par semaine, un autre à un rythme moins intense, 30 minutes par semaine, et le dernier à un niveau modéré pendant 4,5 à 6 heures par semaine.