Le voyant est au «jaune» concernant la COVID-19 au Québec, dit le ministre Dubé

À l’approche des temps froids et du temps des Fêtes, le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, invite les Québécois à recevoir une dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 et les encourage à porter le masque lorsqu’ils ont des symptômes. Les hospitalisations liées à cette maladie repartent à la hausse dans la province.

Québec a rapporté mercredi 2030 hospitalisations, dont 595 en raison de la COVID-19, soit une augmentation de 207 par rapport à la veille. Le bilan s’alourdit de 16 décès, dont trois dans les dernières 24 heures. Près de 3750 travailleurs de la santé sont absents pour des raisons liées à la COVID (retrait préventif, isolement, attente de résultats, etc.).

« Présentement, ce qu’on observe, c’est une hausse constante des cas depuis les quatre dernières semaines, surtout chez les personnes de 70 ans et plus et chez les travailleurs de la santé », a dit Christian Dubé.

Préoccupé par la propagation de la COVID-19 en Europe, le ministre de la Santé a décidé de tenir un point de presse mercredi en compagnie du directeur national de santé publique, le Dr Luc Boileau. Le voyant est au « jaune », a-t-il signalé à la population.

« On voit une hausse des hospitalisations qui est quand même légère, a dit Christian Dubé. Elle demeure inférieure à ce qu’on a connu dans les vagues précédentes. »

Le réseau de la santé demeure néanmoins « très fragile », a-t-il ajouté. Le ministre s’est dit « inquiet » pour le réseau de la santé — il l’est constamment, a-t-il précisé.

« Il faut se donner les moyens de limiter la pression sur notre réseau, et ça passe par la vaccination », a-t-il souligné, précisant que le vaccin bivalent de Pfizer devrait arriver dans les prochains jours dans les centres de vaccination. Approuvé début octobre par Santé Canada, ce produit vise deux sous-variants d’Omicron en plus de la souche originale.

Selon les dernières données de Québec, 22 % des adultes québécois ont une vaccination à jour (ont reçu au moins une dose dans les cinq derniers mois). Ce pourcentage atteint 39 % chez les 60 à 79 ans et 52 % chez les 80 ans et plus.

« Ce qu’on ne sait pas, c’est le nombre de personnes [dans la population] qui ont eu la COVID », a précisé le ministre.

Hausse des hospitalisations prévue

 

Selon l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), les hospitalisations devraient continuer d’augmenter d’ici deux semaines. Les dernières projections prévoient que le nombre de lits réguliers occupés atteindra environ 2300, avec un intervalle de confiance allant de 2101 à 2614. Aux soins intensifs, ce nombre se situerait à environ 47 lits, avec un intervalle de confiance de 42 à 53.

« Depuis quatre semaines, la hausse des cas est plus importante chez les cas “avec COVID” comparativement aux cas “pour COVID” », précise l’INESSS dans son dernier rapport. D’après l’institut, les cas dont la raison première de l’hospitalisation est la COVID représentent environ 35 % des hospitalisations.

Depuis le 5 octobre, les Québécois peuvent obtenir un vaccin contre l’influenza. Ils peuvent le recevoir en même temps que celui contre la COVID-19.

Les travailleurs de la santé, les personnes de 60 à 74 ans ainsi que les enfants de 6 à 23 mois pourront aussi être immunisés sans frais.

À voir en vidéo