Fin du masque obligatoire en classe pour les élèves du primaire et du secondaire

Le masque demeure toutefois obligatoire dans les aires communes.
Jacques Nadeau Le Devoir Le masque demeure toutefois obligatoire dans les aires communes.

Le Québec fait lundi un premier pas vers la levée du port du masque obligatoire, en commençant par les élèves des écoles primaires et secondaires de toute la province.

Les élèves ne seront plus tenus de porter un masque ou un couvre-visage lorsqu’ils sont assis en classe alors que plusieurs reviennent à l’école après leur semaine de relâche.

Cependant, le masque demeure obligatoire dans les aires communes des écoles primaires et secondaires, lors des déplacements des élèves ainsi que dans les autobus scolaires.

 

Le directeur national de santé publique du Québec par intérim, Luc Boileau, a déclaré la semaine dernière que dès le mois prochain le port du masque pourrait devenir une question de choix personnel plutôt qu’une obligation.

Le Dr Boileau a tenu ces propos la journée après que le ministère de la Santé ait déclaré que l’obligation du masque pourrait être levée dans la plupart des lieux publics d’ici la mi-avril au plus tard.

Cependant, la séquence du retrait graduel du port obligatoire du masque ne concerne pas les milieux de travail et les milieux de soins incluant les CHSLD.

 

À plus court terme, soit à partir de samedi prochain, le 12 mars, la capacité d’accueil dans tous les lieux publics du Québec sera portée à 100 %. De plus, il n’y aura aucune limite de capacité par table dans les restaurants, les bars, les tavernes et les casinos et ces établissements pourront tous revenir à leurs heures normales d’activité.

Les activités de danse et de karaoké seront de nouveau permises à compter de samedi prochain. Aucune restriction quant au nombre de participants pour les activités de nature sociale ne sera imposée dans une salle louée.

Le registre des visiteurs dans les résidences privées pour aînés sera retiré.

 

Par ailleurs, il ne sera plus nécessaire de présenter le passeport vaccinal pour accéder aux lieux qui étaient visés par cette mesure.

Les autorités québécoises se sentent encouragées par la baisse constante des décès et des hospitalisations liés à la COVID-19. La province a rapporté dimanche une baisse de 20 hospitalisations.

À voir en vidéo