La « contribution santé » semble approuvée par une majorité de Québécois

Près de 22 mois après l’instauration des premières règles sanitaires, de nouvelles données viennent éclairer la perception qu’en ont les Québécois.

L’INSPQ a publié pour la première fois un sondage « sur les attitudes et les comportements des adultes québécois » en ajoutant l’adhésion à la « contribution santé » proposée par Québec.

La mesure semble approuvée par une majorité, près de 60 % des répondants se disant pour son instauration.

Ce sondage a été réalisé auprès de 3300 adultes québécois entre le 7 et le 19 janvier 2022.

Un second sondage de la firme de sondage Angus Reid paru lundi apporte lui aussi un nouvel éclairage sur la pandémie.

 

Premier constat : la cinquième vague a décidément frappé très fort. En effet, un ménage québécois sur quatre (25 %) a enregistré au moins un cas de COVID-19 à l’intérieur de ses murs depuis le 1er décembre. Cette statistique est la plus élevée du pays. « Au moins » 14 % de la population canadienne aurait ainsi contracté la maladie en deux mois.

Le pic de contamination étant vraisemblablement passé, une majorité (54 %) de Canadiens considère que les règles sanitaires doivent prendre fin, poursuit la firme à but non lucratif, une hausse de 15 points de pourcentage par rapport à un sondage équivalent datant du début du mois de janvier.

Ce texte est tiré de notre infolettre « Le courrier du coronavirus » du 1er février 2022. Pour vous abonner, cliquez ici.

À voir en vidéo