Un médecin ciblé pour avoir encouragé l’annulation des rassemblements pendant les Fêtes

Si certains l’ont félicité et remercié pour cette prise de position, les réponses recueillant le plus de « j’aime » l’ont plutôt accusé de vouloir instaurer un sentiment de culpabilité.
Photo: Archives Associated Press

Si certains l’ont félicité et remercié pour cette prise de position, les réponses recueillant le plus de « j’aime » l’ont plutôt accusé de vouloir instaurer un sentiment de culpabilité.

Le médecin ontarien spécialisé en soins palliatifs Naheed Dosani s’est attiré les foudres de centaines de Canadiens sur Twitter, après avoir encouragé l’annulation des rassemblements pendant Noël.

Dr Dosani, fondateur d’un centre de soins palliatifs destiné aux sans-abri, s’est beaucoup exprimé sur les réseaux sociaux pendant la pandémie. La vague de critiques a commencé hier, alors qu’il publiait sur Twitter le texte suivant : « Retweetez ce message si vous avez annulé vos projets de rassemblement pendant les vacances et si vous savez que vous avez fait le bon choix. »


Si certains l’ont félicité et remercié pour cette prise de position, les réponses recueillant le plus de « j’aime » l’ont plutôt accusé de vouloir instaurer un sentiment de culpabilité.

« J’ai fait ce qu’il fallait depuis mars 2020, notamment limiter les contacts, me faire vacciner et porter un masque. J’ai réservé mon rappel [de vaccin] pour le 2 février, qui était le rendez-vous le plus tôt que j’ai pu obtenir. N’essayez pas de blâmer les gens qui veulent voir leurs parents à Noël », peut-on lire notamment sous le tweet du médecin.

Quelques heures plus tard, le fondateur et propriétaire du média Rebel News, Ezra Levant, a annoncé sur Twitter qu’il offrait une récompense de 5 000 $ à « quiconque enverra une vidéo de ce docteur télé alarmiste qui enfreint les règles sanitaires ». Il invitait ses abonnés à lui envoyer un courriel « en toute confidentialité ». Le tweet a aujourd’hui été supprimé.

Les réactions se sont alors enchaînées, certaines insultant Naheed Dosani en le qualifiant de « mouton », d’autres dénonçant le harcèlement à son égard. Le mot-clic de soutien #IStandWithDrDosani est maintenant « tendance » sur Twitter au Canada, devenant le deuxième sujet le plus discuté sur le réseau social.

Le Dr Dosani a remercié les utilisateurs l'appuyant avec ce mot-clic et lui envoyant des messages positifs.


Mardi dernier, Ezra Levant faisait déjà polémique pour la même raison, ayant promis une récompense équivalente « en argent comptant » à quiconque filmerait « le tyran de la santé publique, le Dr Thomas Piggott, violant ses propres règles absurdes, abusives et non scientifiques ». Le Dr Piggot, de la santé publique de Peterborough, en Ontario, venait d’annoncer de nouvelles mesures sanitaires.

De nombreux médecins et scientifiques ont pris la parole sur le réseau social, invitant à calmer les critiques envers le personnel médical alors que le variant Omicron est plus que jamais menaçant.

À voir en vidéo