Les 70 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour leur troisième dose de vaccin

Il faut un délai d'au moins six mois depuis la dernière dose de vaccin contre la COVID-19 pour être admissible à une dose de rappel.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Il faut un délai d'au moins six mois depuis la dernière dose de vaccin contre la COVID-19 pour être admissible à une dose de rappel.

Les personnes de 70 ans et plus peuvent maintenant prendre rendez-vous pour recevoir une dose de rappel.

Le rendez-vous leur est offert, par le biais du site ClicSanté, à condition qu’ils aient reçu leur dernière dose il y a au moins six mois.

La date de prise de rendez-vous pour cette tranche d’âge avait d’abord été fixée au 23 novembre, mais le ministère de la Santé et des Services sociaux a indiqué sur Twitter qu’une modification avait été apportée au calendrier pour devancer la date.

Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a expliqué plus tôt ce mois-ci que le Comité sur l’immunisation du Québec avait observé une baisse de l’immunité chez les 80 ans et plus, où il y a «peut-être une petite augmentation du taux d’hospitalisation, ce qui n’est pas encore le cas entre 70 et 79 ans».

 

Les 70 ans et plus ont tout de même accès à la troisième dose «par prudence», a décrété Québec.

Les personnes qui ont reçu deux doses du vaccin d’AstraZeneca, peu importe leur âge, pourront s’inscrire pour recevoir une dose d’un vaccin à ARNm - soit celui de Pfizer-BioNTech ou celui de Moderna - à compter du 25 novembre.

L’échéance de six mois depuis la dernière dose devra aussi être respectée dans leur cas.



À voir en vidéo