Santé Canada autorise l’utilisation du vaccin de Moderna pour les troisièmes doses

Santé Canada précise que la dose de rappel du vaccin anticovidique Spikevax, fabriqué par Moderna, correspond à une demi-dose du vaccin régulier, soit 50 mcg.
Photo: Lars Hagberg La Presse canadienne Santé Canada précise que la dose de rappel du vaccin anticovidique Spikevax, fabriqué par Moderna, correspond à une demi-dose du vaccin régulier, soit 50 mcg.

Santé Canada autorise l’emploi du vaccin de Moderna contre la COVID-19 pour la dose de rappel.

Le ministère avait fait la même annonce, mardi, pour le vaccin de Pfizer-BionNtech.

 

La troisième dose de vaccin est déjà administrée à certaines populations à risque dans plusieurs provinces, dont le Québec.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) estime que plusieurs groupes, dont les personnes de plus de 70 ans, pourraient bénéficier d’une troisième dose. D’ailleurs, Québec a annoncé mardi que les personnes de plus de 70 ans pourraient, à partir du 16 novembre, prendre rendez-vous pour une troisième dose.

Celle-ci n’est pas obligatoire et la vaccination à deux doses suffit pour le passeport vaccinal. Une dose de rappel prolonge la protection contre le virus, mais le CCNI estime que deux doses offrent une protection suffisante pour la population en général.

Comme pour le vaccin de Pfizer, la troisième dose de Moderna est réservée pour les 18 ans et plus et doit être administrée au moins six mois après la seconde.

Santé Canada précise que la dose de rappel du vaccin anticovidique Spikevax, fabriqué par Moderna, correspond à une demi-dose du vaccin régulier, soit 50 mcg.

À voir en vidéo