Theresa Tam injecte une dose d’optimisme dans ses prévisions

La Dre Tam a indiqué que plus de 80% des Canadiens admissibles ont été adéquatement vaccinés.
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne La Dre Tam a indiqué que plus de 80% des Canadiens admissibles ont été adéquatement vaccinés.

L’administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a voulu injecter une certaine dose d’optimisme dans l’ensemble du pays vendredi. Selon la Dre Theresa Tam, les mesures prises pour limiter la progression de la quatrième vague de COVID-19, notamment en Alberta et en Saskatchewan, semblent porter leurs fruits.

Elle a souligné que les autorités ont appris une dure leçon sur le risque de lever trop tôt les mesures de santé publique, particulièrement dans les régions où un pourcentage insuffisant de personnes a été vacciné.

La Dre Tam a indiqué que plus de 80 % des Canadiens admissibles ont été adéquatement vaccinés. Un signe encourageant, selon elle. Toutefois, son message aux provinces et aux territoires demeure le même : « On ne peut pas encore se fier uniquement à la vaccination. »

Bien mieux que prévu

L’ASPC a présenté vendredi une nouvelle modélisation de la pandémie. Selon ces données, on a signalé par jour en moyenne 3700 nouveaux cas de COVID-19 au pays, un nombre largement inférieur aux premières projections.

Au début de septembre, les prévisions indiquaient que Canada pourrait observer plus de 15 000 nouveaux cas par jour d’ici le début du mois d’octobre.

La pandémie ne semble pas montrer de signe de croissance pour la première fois depuis juillet, a noté la Dre Tam, allant même à dire que « la courbe commençait à fléchir ». « Les prévisions actualisées de la modélisation à plus long terme semblent indiquer qu’avec les niveaux actuels de transmission, l’ampleur de la quatrième vague entraînée par le variant Delta pourrait diminuer dans les semaines à venir si nous maintenons les taux de vaccination et les mesures de santé publique existantes », a-t-elle déclaré.

L’ampleur de la quatrième vague entraînée par le variant Delta pourrait diminuer dans les semaines à venir si nous maintenons les taux de vaccination et les mesures de santé publique existantes.

 

Elle a ajouté qu’environ six millions de Canadiens admissibles n’étaient pas adéquatement immunisés contre la COVID-19.

Les données publiées par l’ASPC indiquent que les provinces ayant choisi de lever leurs restrictions sanitaires ont été les plus touchées par l’actuelle vague. Ainsi, l’Alberta et la Saskatchewan sont les provinces où le ratio de nouveaux cas a été le plus élevé au pays.

Prudence à l’Action de grâce

Son adjoint, le Dr Howard Njoo, et elles ont aussi souligné l’importance pour la population de bien respecter ces mesures au cours de la longue fin de semaine de l’Action de grâce. Ils ont notamment conseillé aux gens de ne se rassembler à l’intérieur qu’avec des personnes déjà vaccinées et même de laisser une fenêtre ouverte pour permettre une meilleure circulation de l’air.

Quant à ceux qui ne sont pas adéquatement vaccinés, il leur est recommandé de se rassembler à l’extérieur ou de rester chez eux.

Les hôtes ne doivent pas hésiter à demander à leurs invités s’ils sont vaccinés et d’agir en conséquence, a dit la Dre Tam, qui reconnaît que cela peut être difficile. « J’ai eu à parler avec des amis qui traversent une période difficile avec des membres de leur famille qui ne sont pas vaccinés ou ne le sont que partiellement », a renchéri le Dr Njoo.

 

À voir en vidéo