Pas possible pour l’instant de devancer la deuxième dose des ados sur Clic Santé

La recommandation est d’attendre huit semaines entre les deux doses pour les 12 à 17 ans.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La recommandation est d’attendre huit semaines entre les deux doses pour les 12 à 17 ans.

Les jeunes de 12 à 17 ans ne peuvent devancer pour l’instant sur Clic Santé leur rendez-vous de deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

Le Protocole d’immunisation du Québec précise que cette seconde dose est nécessaire et actuellement, la recommandation est d’attendre huit semaines entre les deux doses pour cette tranche d’âge, a précisé le ministère de la Santé dans un courriel.

Cet intervalle de huit semaines est recommandé « afin de maximiser l’efficacité du vaccin ».

Pour l’instant, seul le vaccin de Pfizer est approuvé pour les 12-17 ans.

Cependant, il est prévu que le ministère reçoive un avis du Comité d’immunisation du Québec (CIQ) prochainement concernant la possibilité d’offrir la seconde dose quatre semaines après la première, et ainsi s’harmoniser avec ce qui est fait pour les adultes, précise le ministère qui promet de communiquer l’information à ce moment-là.

Toutefois, plusieurs parents rapportent avoir réussi à faire injecter une seconde dose à leur adolescent plus tôt que prévu dans un centre de vaccination sans rendez-vous.

Le ministère de la Santé n’a pas encore répondu aux questions de La Presse canadienne au sujet de cette possibilité.

À voir en vidéo