L’Ontario devance la prochaine étape de son déconfinement de quelques jours

Les activités extérieures, comme les parcs d’attractions, les spectacles ou les sports vont pouvoir reprendre à compter du 30 juin en Ontario.
Photo: Nathan Denette Archives La Presse canadienne Les activités extérieures, comme les parcs d’attractions, les spectacles ou les sports vont pouvoir reprendre à compter du 30 juin en Ontario.

L’Ontario va entrer dans la deuxième phase de son plan de déconfinement mercredi prochain, le 30 juin, deux jours en avance sur son échéancier.

Parmi les nouveaux allégements promis par cette deuxième étape, on annonce l’ouverture des salons de coiffure et autres commerces de soins personnels similaires. Le port du masque et des limites de capacité d’accueil vont tout de même s’appliquer. Les rassemblements vont aussi pouvoir être bonifiés.

Les activités extérieures, comme les parcs d’attractions, les spectacles ou les sports vont pouvoir reprendre. À l’intérieur, on limite toutefois les rassemblements à des groupes de cinq personnes.

Jeudi, l’Ontario a rapporté 296 nouveaux cas de COVID-19 et six décès supplémentaires liés au coronavirus. La ministre de la Santé, Christine Elliott, a précisé que 95 nouveaux cas ont été dépistés dans la région de Waterloo, 35 à Toronto et 20 dans la région de Peel. On en a aussi rapporté 19 à Hamilton et 17 à Ottawa.

La province compte actuellement 300 patients hospitalisés dans une unité de soins intensifs, dont 189 qui ont besoin d’assistance respiratoire.

« Grâce au travail sans relâche de nos héros de la santé et la performance record de notre campagne de vaccination, nous sommes en mesure de passer à la phase 2 en avance sur notre calendrier dès le 30 juin, avec l’appui de nos experts de la santé publique », a déclaré le premier ministre Doug Ford par voie de communiqué.

Les changements aux consignes sanitaires vont entrer en vigueur à 0 h 01, mercredi prochain.

Selon l’échéancier initial, le passage à la phase 2 était prévu pour le 2 juillet, mais les cibles de vaccination ont déjà été dépassées. Les autres indicateurs épidémiologiques se sont aussi améliorés depuis que des mesures plus strictes ont été imposées en avril afin d’endiguer une puissante troisième vague de la COVID-19.

Avec un taux de vaccination de plus de 76 % chez la population adulte, dont 24 % de personnes ayant reçu deux doses, l’Ontario a déjà atteint ses cibles fixées pour la phase 3 de son plan de déconfinement. Cette prochaine étape permettra surtout la reprise de plus d’activités intérieures.

Mais malgré ces données encourageantes, la province tient à garder le cap avec son plan et veut demeurer en phase 2 pour une période d’« approximativement 21 jours », ce qui devrait donner le temps aux vaccins distribués d’offrir une immunité optimale aux gens inoculés. « Alors que l’on peut commencer à se préparer à alléger les consignes de santé publique, la lutte contre la COVID-19 n’est pas terminée et il faut continuer de respecter les mesures en place afin de continuer à progresser », a rappelé le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr David Williams.

Il s’agissait de la dernière conférence de presse du Dr Williams à titre de médecin hygiéniste en chef puisque son successeur, le Dr Kieran Moore, doit officiellement entrer en fonction ce samedi.

Waterloo reste en phase 1

Aux prises avec une éclosion de cas liés au variant Delta, la région de Waterloo va devoir demeurer en phase 1 un peu plus longtemps que le reste de la province.

La responsable de la santé publique de la région a expliqué, jeudi, que cette décision vise à éviter que la région subisse un recul face à la pandémie. On veut également donner plus de temps aux gens de se faire vacciner en vue d’un allégement des mesures vers la mi-juillet.

À voir en vidéo