Un vaisseau canadien dans l'espace en octobre

Toronto — Le groupe canadien Projet da Vinci, qui tente de mettre la main sur le prix Ansari X, d'un montant de 10 millions $US, lancera son vaisseau spatial dans les cieux le 2 octobre.

Brian Feeney, dirigeant du groupe torontois, en a fait l'annonce, jeudi, alors que le public était invité à découvrir le vaisseau Wild Fire, dans un hangar de Toronto.

Le prix Ansari X sera décerné au premier constructeur d'un vaisseau spatial privé qui lancera trois personnes dans l'espace deux fois de suite à l'intérieur d'une période de 14 jours, puis les ramènera sur Terre saines et sauves.

M. Feeney a indiqué que le Projet da Vinci avait jusqu'à présent nécessité des investissements de 337 000 $CAN. Il n'a pas précisé quel pourrait en être le coût final.

Le milliardaire Paul G. Allen, l'un des fondateurs du géant de l'informatique Microsoft, subventionne les efforts d'une équipe de Californie qui compte lancer son propre vaisseau, SpaceShipOne, le 29 septembre. En cas de réussite, ce vol serait le premier des deux requis dans le cadre du concours.

M. Allen a affirmé aux journalistes que le coût de son vaisseau dépassait 20 millions $US.

SpaceShipOne a écrit une nouvelle page d'histoire, il y a un mois, lorsqu'il a effectué le premier vol dans l'espace à avoir été financé par le secteur privé. Ce vol ne constituait cependant pas un vol officiel du concours.

Au total, 26 équipes à travers le monde sont en lice pour le prix Ansari X. Une autre équipe canadienne, Canadian Arrow, de London, en Ontario, espère également lancer son vaisseau sous peu.