Santé Canada reporte d’un mois la date de péremption de lots de vaccins AstraZeneca

Le ministère fédéral a déclaré avoir pris cette décision pour aider à utiliser les doses existantes et a souligné que cette décision était étayée par des preuves scientifiques.
Photo: Gabriel Bouys Agence France-Presse Le ministère fédéral a déclaré avoir pris cette décision pour aider à utiliser les doses existantes et a souligné que cette décision était étayée par des preuves scientifiques.

Santé Canada a annoncé prolonger d’un mois la date d’expiration de milliers de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca contre la COVID-19.

Le ministère fédéral a déclaré avoir pris cette décision pour aider à utiliser les doses existantes et a souligné que cette décision était étayée par des preuves scientifiques.

Santé Canada a indiqué que le fabricant du vaccin avait présenté une soumission plus tôt cette semaine en faveur du report de la date d’expiration de deux lots de vaccins du 31 mai au 1er juillet.

La soumission comprenait « des données sur la stabilité du produit et des données tirées de modèles mathématiques » qui montraient que les doses seraient toujours sûres et efficaces pendant un mois supplémentaire, soit sept mois en tout.

Un porte-parole de Santé Canada a déclaré que 49 000 doses à travers le Canada devaient expirer lundi. Cette extension est bienvenue en Ontario, où les pharmacies se précipitaient pour épuiser les stocks de vaccin d’AstraZeneca avant l’ancienne date limite du 31 mai.

« Le changement permettra aux provinces et aux territoires d’utiliser leurs stocks existants et à la population canadienne d’avoir accès à des doses de ce vaccin indispensable », a déclaré Santé Canada dans le communiqué.

À voir en vidéo