En bref - Les Anglaises boivent de plus en plus d'alcool

Londres — Le nombre de femmes buvant excessivement de l'alcool a plus que doublé ces dix dernières années au Royaume-Uni, a révélé hier une étude du Bureau national des statistiques (ONS).

La proportion de femmes ayant dépassé le repère de 14 unités d'alcool par semaine est passée de 10 % en 1988 à 17 % en 2002. La pire augmentation est celle de la proportion de jeunes femmes âgées de 16 à 24 ans buvant trop, qui est passée de 15 % à 33 % au cours de la même période. Pendant ces quatorze années, la proportion d'hommes consommant excessivement est restée stable (de 26 à 27 %) en moyenne, malgré une poussée relative chez les jeunes (de 31 à 37 %). Quelque 44 % de l'ensemble des infractions pénales en Grande-Bretagne sont liées à l'alcool, selon des statistiques gouvernementales rendues publiques en juillet. La boisson serait d'autre part à l'origine de sept hospitalisations sur dix les nuits de week-ends. La consommation d'alcool progresse régulièrement au Royaume-Uni. Toutefois, les Britanniques ne sont qu'au 12e rang en Europe pour la consommation par habitant.