Le Canada attend 4,5 millions de doses de vaccin cette semaine

Le fédéral s’attend à ce qu’environ 4,5 millions de doses arrivent cette semaine grâce aux livraisons prévues des produits de Pfizer-BioNTech et Moderna.
Photo: Darryl Dyck Archives La Presse canadienne Le fédéral s’attend à ce qu’environ 4,5 millions de doses arrivent cette semaine grâce aux livraisons prévues des produits de Pfizer-BioNTech et Moderna.

Le Canada est sur le point de recevoir une importante livraison de vaccins contre la COVID-19 cette semaine, au moment où des questions sont soulevées sur la façon dont la campagne de vaccination sera touchée par le départ soudain de l’homme chargé de la superviser.

Le gouvernement fédéral s’attend à ce qu’environ 4,5 millions de doses arrivent cette semaine grâce aux livraisons prévues des produits de Pfizer-BioNTech et Moderna.

Pfizer et BioNTech avaient prévu livrer environ 2 millions de doses cette semaine, leurs vaccins continuant d’arriver au Canada sur une base régulière après des ralentissements en février et mars. Mais le gouvernement fédéral a indiqué que les deux sociétés expédieraient 1,4 million de doses supplémentaires, qui devaient initialement arriver la semaine prochaine, mais qui sont maintenant attendues avant le prochain week-end de trois jours.

Moderna doit de son côté livrer 1,1 million de doses cette semaine.

L’afflux massif survient au moment où le gouvernement libéral se demande qui va maintenant diriger la campagne de vaccination après que le major général Dany Fortin eut été soudainement mis à l’écart de son rôle vendredi. Le ministère de la Défense nationale a expliqué que M. Fortin faisait l’objet d’une enquête militaire, mais a autrement refusé de fournir des détails. Le gouvernement n’a pas encore nommé de remplaçant.

Des questions se posent également sur les projets du gouvernement concernant les vaccins d’Oxford-AstraZeneca et de Johnson & Johnson.

Plus de 655 000 doses du vaccin d’AstraZeneca sont arrivées jeudi dans le cadre de l’initiative mondiale de partage de vaccins connue sous le nom de COVAX, mais la plupart des provinces ont temporairement suspendu leur utilisation pour les premières doses en raison de problèmes d’approvisionnement et du risque rare de caillots sanguins.

Par conséquent, le gouvernement fédéral n’a pas encore distribué ces vaccins aux provinces, bien qu’Ottawa dise s’attendre à recevoir encore un million de doses d’ici la fin juin.

Environ 2,16 millions de Canadiens avaient reçu une dose du vaccin d’AstraZeneca en date du 8 mai, et ces doses supplémentaires pourraient être utilisées pour donner à ces personnes une deuxième injection.

Santé Canada continue également d’examiner la qualité des 300 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson qui ont été reçues le mois dernier, mais qui n’ont pas encore été distribuées. Les doses ont été retenues en raison de problèmes de contamination possible dans une installation de production de Baltimore.

La conseillère médicale en chef de Santé Canada, la Dre Supriya Sharma, a déclaré dimanche à CTV qu’il pourrait s’écouler des semaines avant que l’examen ne soit terminé.

À voir en vidéo