Les nouveaux assouplissements aux mesures sanitaires en bref

Le premier ministre du Québec, François Legault, le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont annoncé mardi une nouvelle série d’assouplissements aux mesures d’urgence instaurées dans certaines régions du Québec.

 
  • La situation s’améliore dans la grande région de Québec, selon le premier ministre. Ainsi, les mesures d'urgences seront levées dès le 10 mai dans la Capitale-Nationale dans certaines localités de Chaudière-Appalaches (Lévis, ainsi que les MRC de Bellechasse, de Montmagny, de L’Islet et des Appalaches). Les élèves du secondaire retourneront donc en classe, le couvre-feu passera à 21 h 30 et les commerces non essentiels pourront rouvrir.
  • Dans les MRC de Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins, les mesures d'urgences restent en place, et seules les écoles primaires rouvriront.
  • Même chose dans la plus grande partie de l'Outaouais, dont Gatineau, où la situation reste « très fragile ».
  • Les MRC Papineau et La Vallée-de-la-Gatineau passeront toutefois au palier rouge classique : les écoles secondaires rouvriront leurs portes, le couvre-feu passera à 21 h 30 et les commerces non essentiels pourront rouvrir.
  • Aucun changement n’a été apporté aux mesures d’urgence dans la région du Bas-Saint-Laurent.
  • En Estrie, la MRC du Granit passera en mesures d’urgence dès minuit mercredi. Les commerces non essentiels devront fermer, le couvre-feu passera à 20 h et les écoles secondaires devront fermer et offrir leurs cours entièrement en ligne.
  • Bonne nouvelle : l’Abitibi-Témiscamingue passera en zone jaune à partir du 10 mai. Il n'y aura donc plus de couvre-feu dans la région.

Par ailleurs, la vaccination à l’auto se met en branle à l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal, a confirmé le ministre de la Santé, Christian Dubé.

À voir en vidéo