Un premier cas de thrombose lié au vaccin d’AstraZeneca rapporté en Ontario

L'Ontario offre le vaccin d'AstraZeneca aux personnes âgées de 40 ans et plus.  
Photo: Vadim Ghirda Archives Agence France-Presse L'Ontario offre le vaccin d'AstraZeneca aux personnes âgées de 40 ans et plus.  

Alors que l'Ontario atteignait vendredi la barre des 4500 nouveaux cas de COVID-19, la province signalait son premier cas de caillot sanguin chez une personne qui avait reçu le vaccin d'Oxford-AstraZenenca.

Le médecin-hygiéniste en chef de la province a déclaré vendredi que l'homme dans la soixantaine avait reçu sa première dose de vaccin. Le docteur David Williams a précisé que l'homme a été traité et qu'il se rétablit à la maison.

L'Ontario rappelle qu'il s'agit du quatrième cas au Canada sur plus de 1,1 million de doses d'AstraZeneca administrées à travers le pays. Toutes les personnes qui ont connu cet effet secondaire rare s'en sont remis. Le gouvernement assure qu'il surveille la situation de près et continuera d'offrir le vaccin aux personnes âgées de 40 ans et plus.

L'Ontario signalait vendredi 4505 nouveaux cas de COVID-19 et 34 autres décès liés au virus. Des 4505 nouveaux cas, 1257 étaient recensés à Toronto, 1232 dans sa banlieue de Peel et 412 dans celle de York. On comptait également 247 nouveaux cas à Ottawa et 224 dans la région de Durham.

Les hospitalisations étaient en légère baisse, à 2287, mais le nombre de patients aux soins intensifs a augmenté de 12, à 818 patients, dont 593 sous respirateur (en hausse de cinq). Le gouvernement affirme que près de 134 000 personnes ont reçu une dose de vaccin depuis le rapport de jeudi.

Femmes enceintes

Par ailleurs, les femmes enceintes de tous âges de l’Ontario sont désormais admissibles au vaccin contre la COVID-19.

La province a expliqué que ce changement arrivait à la suite de nouvelles informations montrant que les femmes enceintes courent un risque élevé de maladie grave si elles attrapent le virus.

Le bureau de la ministre de la Santé a indiqué que les femmes enceintes sont désormais considérées comme celles qui ont le plus besoin de se faire vacciner.

Elles peuvent maintenant réserver par l’intermédiaire du centre d’appels provincial — au 1-888-999-6488 - ou auprès des bureaux de santé publique locaux.

Une note du médecin n’est pas nécessaire et les femmes peuvent s’attendre à environ 16 semaines pour une deuxième dose.

Fermetures d’entreprises

Pendant ce temps, Toronto et la région de Peel pourraient commencer à ordonner la fermeture temporaire de certaines entreprises pour contrôler les éclosions de COVID-19 en milieu de travail à partir de vendredi.

Les ordres des médecins hygiéniste en chef des deux régions devaient entrer en vigueur vendredi, une mesure conçue pour protéger des dizaines de milliers de travailleurs essentiels du virus.

Les deux régions ont déclaré que les entreprises ayant récemment connu des éclosions d’au moins cinq cas liés au cours des deux dernières semaines seraient fermées.

Les fermetures dureront 10 jours et les travailleurs devront s’isoler pendant cette période.

La région de Peel indique qu’elle affichera les noms des entreprises fermées en vertu de l’ordonnance.

Des experts en santé publique et des groupes de travailleurs ont demandé à la province de réduire la liste des entreprises essentielles autorisées à rester ouvertes.