Justin Trudeau s’inquiète de l’avancée du variant britannique

Photo: Adrian Wyld Archives La Presse canadienne

Justin Trudeau a appelé vendredi au resserrement des mesures sanitaires en place dans certaines provinces, au moment où l’accélération de la campagne de vaccination ne parvient pas à freiner la troisième vague de COVID-19 au Canada.

Cette nouvelle vague, marquée par une forte propagation des variants du virus, notamment le britannique, est « inquiétante », a souligné le premier ministre canadien en point de presse.

« Dans plusieurs endroits au pays, des mesures plus strictes sont nécessaires pour freiner la propagation du virus », a-t-il affirmé. C’est que, malgré le durcissement des restrictions au Québec et en Ontario, l’Alberta, qui compte pourtant le plus grand nombre de nouveaux cas de COVID-19 au pays par million d’habitants depuis une semaine, vient à peine de refermer ses bars et les salles à manger de ses restaurants.

« Il faut faire tout ce qu’on peut pour combattre cette troisième vague », a déclaré Justin Trudeau en annonçant notamment une prolongation de l’aide de la Croix-Rouge canadienne à l’Ontario jusqu’au mois de septembre.

Le Canada a enregistré plus de 25 000 cas de variants plus contagieux du coronavirus depuis le début de l’année, les provinces les plus touchées étant l’Ontario, l’Alberta et la Colombie-Britannique.

La campagne de vaccination au Canada s’est accélérée depuis une semaine avec l’arrivée de millions de vaccins, et 17,6 % de la population a reçu au moins une dose, selon les chiffres fournis par les provinces.

Néanmoins, une majorité de Canadiens (52 %) désapprouve la gestion de la pandémie par le premier ministre Trudeau, contre 43 % qui ont une perception positive, selon un sondage Angus Reid publié vendredi et réalisé cette semaine auprès de 1577 Canadiens.

Le Canada a enregistré plus d’un million de cas de coronavirus et plus de 23 000 décès depuis le début de la pandémie en mars 2020.

À voir en vidéo