Trudeau compte accélérer la vaccination

Photo: Sean Kilpatrick La Presse canadienne

Nous n’avons pas seulement atteint notre objectif de vaccination de mars, nous l’avons dépassé, a affirmé Justin Trudeau en point de presse mardi, détaillant que 10 millions de doses avaient été administrées pour l’instant.

Le premier ministre canadien a annoncé que la vaccination va accélérer dans tout le pays. Chaque semaine désormais, 1 million de doses de Pfizer seront livrées au Canada et la firme américaine devancera une livraison de 5 millions de doses avant l’été. « Nous essayons de faire rentrer le plus de vaccins possible, le plus rapidement possible. »  

Également, Justin Trudeau a annoncé que 700 millions de dollars seront investis dans la relance du pays face à la COVID-19. Le gouvernement fédéral s’est engagé à apporter toute aide supplémentaire que demanderont les provinces, sous toutes leurs formes, que ce soit des tests de dépistages, des aides aux entreprises, aux familles, des soignants, etc. La priorité reste cependant de livrer aux provinces des doses de vaccin. À ce jour, un peu plus de 10 % de la population canadienne a reçu au moins une dose de vaccin et 1,76 % en a reçu deux.

Le gouvernement fédéral s’est défendu, dans les derniers jours, d’être le responsable des délais de vaccination au pays. La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a publié sur Twitter lundi soir une mise à jour du nombre total de doses de vaccin reçues par chaque province et la quantité de doses — inférieure à ce premier chiffre — administrées à ce jour dans chacune de ces juridictions. Au Québec, 2,3 millions de doses avaient été acheminées par Ottawa et 1,5 million administrées.

L’aide aux personnes malades de la COVID-19 sera bonifiée de deux semaines pour que les personnes infectées n’aient pas à choisir entre aller travailler et éviter d’infecter leur entourage. Le Canada a franchi samedi le seuil du million de cas de coronavirus, obligeant plusieurs provinces à renforcer leurs restrictions ces derniers jours. 

L’administratrice en chef de l’Agence de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam a demandé à la population de limiter ses trajets, notamment entre région et pour des fins de loisir afin de limiter la propagation des variants, de plus en plus présents. L'augmentation du nombre de variants a presque triplé au cours des deux dernières semaines, et les hospitalisations qui en découlent suscitent une inquiétude croissante. Parmi plus de 15 000 cas de variant, le variant B1.1.7 découvert au Royaume-Uni compte pour 90 % des cas. Le variant britannique « a vraisemblablement remplacé » le virus originel dans certains endroits du pays, tandis que le variant brésilien qui pourrait être plus résistant aux vaccins, est « en forte augmentation », a-t-elle noté.

Nous avons atteint hier le jalon des 10 millions de doses livré, a-t-elle ajouté, appelant les Canadiens à se faire vacciner dès que le tour de leur tranche d’âge viendra. « Personne n’est protégé tant que tout le monde n’est pas protégé », a-t-elle asséné.
On est encore dans une troisième, « qui est extrêmement sérieuse », a appuyé Justin Trudeau. L’ouverture des frontières et les voyages à l’étranger sont donc pour l’instant encore exclus afin d’aplatir la courbe.

Rester relativement vague sur le sujet, Justin Trudeau a insinué que les personnes ayant reçu un vaccin non approuvé par le Canada et souhaitant entrer dans le pays devront probablement attendre l’approbation du dit vaccin par les autorités sanitaires.


À voir en vidéo