Québec va ouvrir la vaccination aux travailleurs essentiels

Les autorités québécoises de santé sont sur le point d’élargir à d’autres clientèles l’opération de vaccination contre la COVID-19.

Dans un message transmis en milieu de matinée, mardi, sur son compte Twitter, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a écrit que la vaccination serait bientôt offerte aux personnes souffrant de maladies chroniques et aux travailleurs essentiels. Le ministre n’a pas fait d’annonce formelle, mais son message à l’intention de ces deux catégories de personnes ne comportait pas de conditions d’âge.

Et le ministre a ajouté qu’aux quelque 34 000 doses de vaccin ayant déjà été livrées aux régions du Québec, une vingtaine d’autres milliers sont ajoutés.

 

Une consultation du site web Clic Santé révèle qu’à Montréal, un grand nombre de places demeurent disponibles pour un rendez-vous de vaccination dans de brefs délais, ce qui fait croire qu’un nombre élevé de personnes des groupes d’âge éligibles n’ont pas encore fait de démarche pour être vaccinées.

Les Québécois nés au plus tard en 1961 sont invités à prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la COVID-19 dans six régions du Québec, maintenant.

Celles de l’Outaouais et de la Montérégie ont été ajoutées lundi, après celles de l’île de Montréal, de la Côte-Nord, de l’Abitibi-Témiscamingue et de Laval au cours des dernières semaines.

Le ministre Dubé et le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, participeront à la conférence de presse que le premier ministre François Legault tiendra à 17 h mardi. Des rumeurs de retour au confinement de certaines autres régions du Québec circulent, notamment celle de Montréal où la conférence de presse aura lieu.

Des mesures sanitaires strictes ont récemment été imposées provisoirement aux régions de Québec, de Chaudière-Appalaches et de Gatineau. Et une prolifération de cas de COVID-19 liés aux variants du coronavirus est redoutée dans plusieurs régions.



À voir en vidéo