En bref - Les films ont des effets sur les hormones des spectateurs

Washington — Regarder un film peut entraîner une hausse du niveau hormonal chez le spectateur, rendant les hommes et les femmes plus romantiques ou plus agressifs, selon une étude scientifique américaine publiée jeudi.

Des films sentimentaux comme Sur la route de Madison, de Clint Eastwood, provoquent une hausse de plus de 10 % de la progestérone chez les hommes comme chez les femmes, a constaté une équipe de chercheurs de l'université du Michigan. Le niveau de testostérone n'a pas changé chez les femmes pendant et après avoir regardé ce long métrage, tandis que chez les hommes, il baisse. Le Parrain II, de Francis Ford Coppola, a des effets différents sur les spectateurs. En regardant ce film de gangsters, les hommes avec le plus haut niveau de testostérone voit celui-ci progresser de 30 %. Mais les hommes et les femmes ayant visionné un film documentaire sur la forêt vierge d'Amazonie n'ont ressenti aucun effet, selon l'étude. «Quand vous regardez des films, vos hormones réagissent, et pas seulement votre esprit», explique Oliver Schultheiss, un professeur de psychologie qui a dirigé l'étude.