Chaudière-Appalaches: de nouvelles mesures dans cinq MRC de la région

Les élèves des écoles primaires et secondaires devront revenir à l’apprentissage en ligne.
Photo: Renaud Philippe Le Devoir Les élèves des écoles primaires et secondaires devront revenir à l’apprentissage en ligne.

Les autorités resserrent un peu plus la vis en Chaudière-Appalaches en raison de la hausse importante de nouveaux cas dans de nombreux secteurs de la région.

Le ministère de la Santé a annoncé dimanche après-midi que de nouvelles mesures entreront en vigueur dès 20 h, lundi, dans cinq des neuf municipalités régionales de comté que compte Chaudière-Appalaches.

Les secteurs visés sont Beauce-Sartigan, Bellechasse, Les Etchemins, La Nouvelle-Beauce et Robert Cliche.

La ville de Lévis était déjà touchée par ces nouvelles mesures qui devront rester en place au mieux jusqu’au 12 avril.

Ainsi, comme lors du confinement de janvier, le couvre-feu sera en vigueur de 20 h et à 5 h. Les élèves des écoles primaires et secondaires devront revenir à l’apprentissage en ligne. Les cinémas, des salles de spectacle, les musées, les commerces non essentiels et les restaurants (sauf pour livraison et comptoir pour emporter) seront fermés.

Les lieux de culte devront accueillir un nombre maximal de 25 personnes.

Les commerces qui demeurent ouverts ne pourront pas vendre des produits non essentiels.

Les activités extérieures de sport ou de loisirs seront permises uniquement avec des personnes résidant à la même adresse ou par un groupe de huit personnes avec distanciation.

Les MRC des Appalaches, de L’Islet, de Lotbinière et de Montmagny ne seront pas touchées par ces mesures d’urgence.

Le ministère affirme que ces mesures « sont nécessaires afin de limiter au maximum les contacts non nécessaires entre les personnes ».

Le ministère avait signalé dimanche matin 136 nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches. La région est repassée jeudi en zone rouge d’alerte maximale. La veille, le CIUSSS de Chaudière-Appalaches faisait état d’un total de 506 cas actifs.