Le début de la vaccination des 85 ans et plus: ce qu'il faut savoir

Les personnes de 85 ans et plus seront les premières à pouvoir prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Les personnes de 85 ans et plus seront les premières à pouvoir prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Le premier ministre François Legault était tout sourire mardi, en direct du Stade olympique de Montréal, lors de l'annonce du début de la campagne de vaccination grand public. « La population en général » pourra commencer à être vaccinée contre la COVID-19 dès la semaine prochaine.

  • Les personnes de 85 ans et plus — qui sont nées en 1936 ou avant — seront les premières à pouvoir prendre rendez-vous.
  • Les inscriptions débuteront ce jeudi et devront se faire par l’entremise du site www.quebec.ca/vaccincovid. Tous les Québécois de 85 ans et plus pourront s’y inscrire, peu importe où ils habitent.
  • Afin d’éviter un engorgement du site, le premier ministre demande aux Québécois nés après 1936 de ne pas prendre rendez-vous pour le moment. « Par la suite, ça va débouler », a-t-il promis.
  • Les personnes qui n’auraient pas recours à Internet ou de l’aide pour prendre rendez-vous pourront s’inscrire par téléphone au 1-877-644-4545.
  • Le début de la vaccination se fera d’abord à Montréal, et ensuite dans les autres régions.
  • Les cohortes prioritaires suivantes seront formées des personnes âgées de 80 à 85 ans, puis des 768 000 personnes âgées de 70 à 79 ans et des 1 158 000 personnes âgées de 60 à 69 ans.
  • Les personnes âgées ayant des conditions médicales « plus sévères » seront priorisées, a confirmé le directeur général de la santé publique Horacio Arruda.
  • La date d’administration de la deuxième dose de vaccin sera communiquée lors du premier rendez-vous.