Calmer la détresse psychologique, un battement d’ailes à la fois

Sophie Ginoux
Collaboration spéciale
Le Mouvement Santé mentale Québec s’est inspiré d’une volée d’outardes, au sein de laquelle le volatile en tête coupe le vent pour les autres avant d’échanger sa place avec un autre.
Nick Fewings /  Unsplash Le Mouvement Santé mentale Québec s’est inspiré d’une volée d’outardes, au sein de laquelle le volatile en tête coupe le vent pour les autres avant d’échanger sa place avec un autre.

Ce texte fait partie du cahier spécial Santé mentale

Les entreprises sont invitées à utiliser gratuitement les ressources mises en ligne depuis vendredi par le Mouvement Santé mentale Québec afin d’outiller et d’épauler leurs employés et gestionnaires en proie à des problèmes d’anxiété et de stress depuis le début de la pandémie.

Santé mentale. Deux termes qui effraient encore un certain nombre de personnes, même s’ils sont de plus en plus communs dans les conversations et affichés avec moins de pudeur qu’avant. Comme le précise d’ailleurs Renée Ouimet, directrice depuis 13 ans du Mouvement Santé mentale Québec, « être en bonne ou en mauvaise santé mentale ne dépend pas d’un simple diagnostic. On peut être en mauvaise santé mentale pour toutes sortes de raisons : la fatigue, l’anxiété, une peine d’amour, un climat de travail difficile, etc. À l’inverse, on peut être bipolaire, bien suivi médicalement et jouir d’une bonne santé mentale. Tout est question d’équilibre ».

Or, la crise sanitaire actuelle a chamboulé cet équilibre chez quantité de personnes qui ne sont pas toutes prêtes à l’admettre. « Certains s’accommodent très bien de cette crise, mais 25 % des gens ne vont pas bien et nécessiteraient de l’aide », avance Mme Ouimet. Un constat que partage le romancier, poète et travailleur social David Goudreault, porte-parole de l’organisme depuis trois ans. « Je vois deux facettes à ce que nous vivons en ce moment. Du côté positif, nous traversons cela tous ensemble. Le stress est commun et partagé. Par contre, du côté négatif, nous faisons face à une situation dont la durée est inconnue et l’intensité, variable. Plus elle s’étire et plus il y a de gens qui tombent. »

Une trousse pour les entreprises

 

À l’image d’une volée d’outardes, au sein de laquelle le volatile en tête coupe le vent pour les autres avant d’échanger sa place avec un autre, la nouvelle initiative de Mouvement Santé mentale Québec souhaite véhiculer à travers les milieux de travail l’idée qu’il est plus important que jamais de prendre soin les uns des autres. « C’est tout à fait normal d’aller moins bien en ce moment, dit Mme Ouimet. Il faut que nous soyons bienveillants et à l’écoute. » Elle précise que les entreprises qui adoptent cette attitude connaissent en général 24 % moins de détresse psychologique que les autres.

La trousse COVID, lancée par l’organisme à l’occasion de la Semaine de prévention du suicide, repose sur les sept principaux facteurs de protection de la santé mentale validés par la communauté scientifique : agir, ressentir, s’accepter, se ressourcer, découvrir, choisir et créer des liens. Derrière chacun de ces principes, qui s’appliquent tant sur le plan organisationnel que sur le plan individuel, il existe une pléiade de cas de figure et d’astuces pour améliorer sa santé mentale et celle de ses collègues.

« Par exemple, dans la catégorie “Agir”, il est question du manque de sens que l’on peut associer à son travail et des moyens à prendre pour lui en donner », explique la directrice. De manière plus générale, cette notion de sens est aussi valable dans les autres sphères de notre vie. « Nous avons tous besoin de cette cohérence, surtout à un moment où on voit déferler des messages de détresse sur les réseaux sociaux et des vagues complotistes », ajoute M. Goudreault.

Des outils pour tous

 

Que contient concrètement la trousse COVID ? Cette initiative numérique réalisée avec le soutien du ministère de la Santé et des Services sociaux est très complète et s’adresse à toutes sortes de profils. Sur le site Web qui y est consacré, il est désormais possible de se procurer gratuitement des affiches, des dépliants, des visuels, des balados, des webinaires, des fiches d’animation et des services à la carte proposés par des groupes membres de Mouvement Santé mentale Québec. David Goudreault a également appuyé cette campagne en réalisant de petites capsules vidéo sur les sept astuces sous forme humoristique et poétique.

« Les thèmes et les formats sont très variés, confirme Mme Ouimet. On y trouve aussi bien des outils pour les gestionnaires qui veulent prendre le pouls mental de leur équipe que des exercices pour tous sur les bienfaits de la pause au travail, et du travail, un sujet important en contexte de télétravail. Bref, cette trousse, c’est un cadeau que nous offrons pour favoriser le bien-être psychologique. » Une belle occasion à saisir.

Besoin d’aide? N’hésitez pas à appeler la Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)



À voir en vidéo