Les variants brésilien et sud-africain ont été identifiés à Toronto

L’Ontario a rapporté dimanche 1490 nouveaux cas de COVID-19 et 22 décès liés à la maladie.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne L’Ontario a rapporté dimanche 1490 nouveaux cas de COVID-19 et 22 décès liés à la maladie.

Les autorités de la santé publique de Toronto disent avoir identifié dimanche le premier cas du variant brésilien de la COVID-19.

Elles auraient aussi identifié le premier variant d’origine sud-africaine.

Selon les autorités, le patient qui aurait contracté le variant brésilien reviendrait d’un voyage dans ce pays. Il est présentement hospitalisé.

Quant au patient ayant le variant sud-africain, il n’aurait pas récemment voyagé.

1490 nouveaux cas

L’Ontario a rapporté dimanche 1490 nouveaux cas de COVID-19 et 22 décès liés à la maladie.

Signe encourageant : les autorités ont indiqué que 926 personnes étaient hospitalisées. Elles recensaient 335 patients aux soins intensifs, dont 233 sous respirateur.

Elles ont ajouté que 51 658 tests avaient été réalisés depuis le dernier bilan quotidien.

La ministre de la Santé Christine Elliot a précisé que 517 nouveaux cas avaient été signalés à Toronto, 261 à Peel et 121 dans la région de York.

Le gouvernement ontarien a aussi annoncé que l’admissibilité aux services de garde d’enfants d’urgence sera élargie pour inclure un plus grand nombre de travailleurs de première ligne qui habitent dans les régions de Toronto, de York et de Peel.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré que le programme sera aussi offert aux ouvriers de la construction « travaillant sur des projets essentiels » et au personnel des transports en commun qui n’est pas en mesure de travailler à distance.