Le rapport sur la ventilation et la COVID-19 ne sera pas publié avant janvier

Ce rapport vivement attendu dans le milieu scolaire ne sera finalement pas disponible avant le congé des Fêtes.
Photo: Archives Getty Images Ce rapport vivement attendu dans le milieu scolaire ne sera finalement pas disponible avant le congé des Fêtes.

Les rapports commandés par le gouvernement du Québec sur la ventilation et sur les modes de transmission de la COVID-19 — où devrait être abordé l’enjeu des aérosols — seront finalement publiés au début du mois de janvier.

Ces rapports, vivement attendus dans le milieu scolaire, ne seront finalement pas disponibles avant le congé des Fêtes, qui aurait pu laisser le temps aux directions d’école de procéder à des ajustements pendant l’absence des élèves.

Mercredi dernier, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a dit en commission parlementaire que le rapport sur la ventilation était « attendu dans les prochains jours ». Il ajoutait que l’analyse du document lui permettrait de déterminer « comment on transpose ces consignes-là en termes communicationnels pour que les gens soient bien informés ».

Une semaine plus tard, une porte-parole de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) indique par courriel au Devoir que ce rapport, ainsi que celui sur les modes de transmission de la maladie, « devrait sortir au début du mois de janvier ».

Notons toutefois qu’il est possible que l’équipe du Dr Arruda et le ministère de la Santé et des Services sociaux aient accès aux documents avant le grand public.

Richard Massé, conseiller médical stratégique auprès du directeur national de santé publique, s’était également exprimé en commission parlementaire, mercredi dernier, sur les rapports fort attendus.

Un « groupe d’experts » de l’INSPQ prépare deux rapports, disait le Dr Massé : « un sur les enjeux qui touchent la transmission de la COVID par voie aérienne, et l’autre qui touche les enjeux de ventilation ». Ce dernier rapport « devrait être disponible dans les prochains jours, semaines, là, assez prochainement », indiquait-il.

À voir en vidéo

1 commentaire
  • Bernard LEIFFET - Abonné 17 décembre 2020 08 h 33

    Connaître le contenu du rapport avant Noël n'aurait pas été bien vu par la population!

    Le manque de transparence de la CAQ, ajouté à de mauvaises nouvelles, il faut bien que celle-ci examine d'abord tous les travers, bref mettre en branle une stratégie pour limiter les dégâts que pourraient exploiter les oppositions! La CAQ pellette en avant, comme d'habitude!