Des masques plus épais, en tout temps en intérieur, recommande maintenant Ottawa

Citoyens, à vos machines à coudre ! Les masques non-médicaux que tout le monde s’est empressé de fabriquer au printemps pour se protéger contre la COVID-19 ne sont plus adéquats. Ottawa estime maintenant qu’il faut que ceux-ci aient non pas deux, mais trois couches de tissu. Et les masques devraient désormais être portés en tout temps à l’intérieur, qu’on soit près de quelqu’un ou pas.

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, a expliqué mardi que la « science du masque » avait évolué depuis le début de la pandémie de coronavirus et qu’il était donc normal que les recommandations à leur sujet évoluent de même.

« Pour accroître le niveau de protection fourni par les masques non-médicaux, nous recommandons que vous considériez un masque à trois couches, incluant une couche filtrante au milieu », a déclaré la Dr Tam. « Nous ne disons pas nécessairement de tout jeter ce que vous avez », a-t-elle ajouté, mais il est maintenant suggéré de leur ajouter un filtre réutilisable entre les deux épaisseurs de tissu déjà en place. L’Organisation mondiale de la santé avait déjà indiqué en juin que les masques non-médicaux devraient être composés de trois couches, dont un filtre.

 

Le directeur national de la santé publique à Québec, Horacio Arruda, a indiqué qu’il « ne peut pas être contre » cette recommandation. Québec a demandé à l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité au travail de développer des « standards » en matière de masques non-médicaux. Ceux-ci seront éventuellement fournis aux entreprises qui en fabriquent.

En tout temps

Par ailleurs, la recommandation d’Ottawa concernant les circonstances où le port du masque est indiqué change aussi. Jusqu’à présent, la Dre Tam disait qu’il fallait porter un masque lorsque la distance de deux mètres entre les personnes ne pouvait pas être respectée. Désormais, elle dit de porter un masque en tout temps à l’intérieur.

« Une autre chose sur laquelle on veut insister, pour rendre les choses plus simples, c’est que lorsque vous entrez à l’intérieur, quelle que soit votre distance [des autres], portez un masque. Point. […] Cela empêchera les gouttelettes et les aérosols plus que si vous respectez seulement la distance de deux mètres. »

Cela signifie-t-il que les travailleurs assis à un bureau doivent désormais porter un masque en tout temps même s’ils sont à bonne distance de leurs collègues ? Oui, a répondu au Devoir l’Agence de la santé publique du Canada. « Les Canadiens devraient porter un masque […] dans tout endroit fermé où se trouvent des personnes ne faisant pas partie de leur ménage immédiat. »

À voir en vidéo

 

Avec La Presse canadienne