L’Ontario met Toronto et Ottawa en «zone rouge»

La semaine dernière, les responsables de la santé ont averti que l’Ontario pourrait voir 1000 nouveaux cas de COVID-19 par jour à la mi-octobre,
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne La semaine dernière, les responsables de la santé ont averti que l’Ontario pourrait voir 1000 nouveaux cas de COVID-19 par jour à la mi-octobre,

L’Ontario impose de nouvelles restrictions aux régions de Toronto, Peel et Ottawa pour aider à ralentir la propagation de la COVID-19.

Les repas en salle dans les restaurants et les bars seront interdits, tandis que les centres d’entraînement, cinémas et casinos seront fermés. Les mesures entreront en vigueur samedi pour au moins 28 jours.

Le gouvernement demande également aux habitants de ces régions de ne quitter leur domicile qu’à des fins essentielles. Les écoles et les lieux de culte restent ouverts.

Ces nouvelles restrictions surviennent alors que l’Ontario a annoncé vendredi 939 nouveaux cas de COVID-19, la plupart à Toronto, dans la région de Peel et à Ottawa. Ces régions ont systématiquement signalé la majorité des nouveaux cas au cours des dernières semaines.

Le gouvernement a déclaré que si les tendances actuelles se maintenaient, la province pourrait connaître les « pires scénarios » observés dans le nord de l’Italie et à New York plus tôt dans la pandémie.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario a déclaré que la forte augmentation du nombre de cas quotidiens était très préoccupante et que des mesures étaient nécessaires, en particulier dans les milieux où le port du masque et la distanciation physique sont plus difficiles.

Le Dr David Williams a déclaré que les nouvelles mesures ramenaient les trois régions à une « deuxième étape modifiée » du plan d’intervention de la province, qui a imposé des restrictions sur les entreprises non essentielles plus tôt cette année.

Il a indiqué que si les gens recommencent à bien suivre les lignes directrices en matière de santé publique, la province pourra à nouveau aplatir la courbe. « Nous l’avons déjà fait, je pense que nous pouvons le faire à nouveau », a-t-il précisé.

Le Dr Adalsteinn Brown, qui conseille la province sur sa réponse à la pandémie, a déclaré que prendre des mesures ciblées pourrait signifier éviter des restrictions plus larges à l’échelle de la province à l’avenir. « Les juridictions qui interviennent tôt obtiennent un meilleur contrôle de la pandémie », a-t-il déclaré.

En route vers les 1000 cas par jour

La semaine dernière, les responsables de la santé ont averti que l’Ontario pourrait voir 1000 nouveaux cas de COVID-19 par jour à la mi-octobre et que la hausse des infections chez les jeunes était à l’origine de la propagation du virus parmi tous les groupes démographiques.

Des groupes comme l’Association des hôpitaux de l’Ontario et l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario ont réclamé des restrictions ciblées dans les régions sensibles. Le médecin hygiéniste de Toronto a également recommandé des mesures plus strictes et a exhorté la semaine dernière la province à agir dans cette ville.

Le président de l’Association des hôpitaux de l’Ontario, Anthony Dale, a averti cette semaine qu’une augmentation du nombre de cas de COVID-19 pourrait submerger les hôpitaux de la province et limiter leur capacité à fonctionner pendant la pandémie.

Les hospitalisations reliées à la COVID-19 étaient en hausse vendredi, avec 225 personnes admises, contre 192 un jour plus tôt. La province a déclaré que 47 personnes étaient aux soins intensifs et 29 sous respirateur. La province a également signalé vendredi cinq nouveaux décès dus au virus.

Le gouvernement a déclaré qu’il avait un arriéré de 58 173 tests et a effectué 44 914 tests de dépistage depuis le dernier rapport quotidien.

L’Ontario a également signalé vendredi 56 nouveaux cas de COVID-19 liés aux écoles, dont au moins 32 parmi les élèves. Ce qui porte le nombre d’écoles ayant signalé un cas à 429 sur les 4828 écoles publiques de l’Ontario.

Les derniers chiffres portent le total des cas de COVID-19 en Ontario à 57 681, avec 2997 décès et 49 032 cas résolus.

À voir en vidéo