Les vaccins seront testés par Santé Canada avant la fin des essais cliniques

Ottawa a signé des ententes pour avoir accès à des millions de doses de six des candidats vaccins les plus prometteurs.
Photo: EPA / Hotli Simanjuntak Ottawa a signé des ententes pour avoir accès à des millions de doses de six des candidats vaccins les plus prometteurs.

Santé Canada est en discussions avec tous les développeurs de vaccins qui ont signé des accords d’approvisionnement avec Ottawa afin de lancer dès que possible le processus d’approbation pour offrir aux Canadiens la vaccination contre la COVID-19.

La docteure Supriya Sharma, conseillère médicale en chef à Santé Canada, prévient qu’il faudra tout de même des mois, et non des semaines, avant qu’une approbation fédérale ne soit accordée sur l’innocuité d’un vaccin.

Ottawa a signé des ententes pour avoir accès à des millions de doses de six des candidats vaccins les plus prometteurs, mais tous ces produits en développement doivent d’abord terminer les essais cliniques et être approuvés par Santé Canada avant de pouvoir être distribués au pays.

Par contre, le processus d’approbation des vaccins par Santé Canada, qui prend normalement plus d’un an, est cette fois accéléré en essayant de faire les tests d’innocuité pendant que les vaccins sont encore aux stades des essais cliniques, explique la docteure Sharma, de la Direction générale des produits de santé et des aliments.

À ce jour, AstraZeneca est le seul des six fabricants à avoir soumis son vaccin pour approbation à Santé Canada.

La docteure Sharma indique que des discussions sont en cours avec les cinq autres fabricants afin qu’ils présentent leur candidat vaccin dès que possible pour une approbation éventuelle par Santé Canada.