À quoi doit-on s’attendre dans les services de garde?

Les services de garde resteront ouverts en cas de deuxième vague : c’est ce que Québec annonce en cette journée de rentrée scolaire pour plusieurs jeunes de la province. Le Devoir s’est entretenu avec le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, quant aux mesures sanitaires chez les plus petits. Voici ses réponses.

Si un enfant a le nez qui coule, est-ce que les parents peuvent l’envoyer à la garderie ?

La Santé publique nous dit qu’un nez qui coule n’est pas une raison suffisante pour interdire l’accès aux services de garde. L’enfant pourrait fréquenter le service de garde s’il n’y a pas d’autres symptômes.

Si un enfant est retiré de l’école ou de la garderie et doit subir un test de dépistage, les parents doivent-ils envoyer leurs autres enfants à l’école ou à la garderie ?

Si les autres enfants n’ont pas de symptômes, la réponse est oui. Par contre, si le résultat du test est positif, la Santé publique prend le cas en charge pour retracer les contacts que l’enfant a eu.

Dans quelles circonstances est-ce qu’un service de garde pourrait fermer ?

Les services de garde éducatifs à l’enfance demeureront ouverts en cas de deuxième vague. Le seul cas où l’on prévoit qu’un service de garde pourrait fermer, c’est s’il y a une éclosion dans le service de garde en question.

Qu’est-ce que vous définissez comme une éclosion ?

C’est lorsqu’il y a une infection contractée dans le service de garde en question. C’est quand une personne a été infectée par une autre personne dans un CPE ou une garderie.

Est-ce que les enfants qui ne respectent pas la distanciation à l’extérieur des groupes-classe pourraient être expulsés ?

On a des mesures sanitaires strictes, qui doivent être observées dans nos CPE. Ceci dit, la distanciation entre les enfants dans nos services de garde éducatifs n’en fait pas partie.

Avez-vous l’assurance que toutes les régions possèdent l’équipement acceptable pour obtenir des résultats de tests rapidement ? En combien de temps souhaiteriez-vous que les parents puissent obtenir les résultats ?

Les délais relèvent de la Santé publique. Par contre, les services de garde auront une priorité d’accès et de traitement des tests lorsqu’il y aura une éclosion, pour que ce soit fait le plus rapidement possible.

Les familles auront accès à un outil d’autoévaluation en ligne, disponible à l’adresse suivante : quebec.ca/decisioncovid19. Elles y trouveront la marche à suivre si leur enfant est malade.

Avec Marie-Michèle Sioui