Coronavirus: Ottawa prêt à serrer la vis s’il le faut

Le premier ministre Justin Trudeau
Photo: Justin Tang La Presse canadienne Le premier ministre Justin Trudeau

Malgré le beau temps, Justin Trudeau demande aux Canadiens de « rester chez eux ». Et s’ils décident d’aller dehors, ils devraient respecter la distance sociale recommandée de deux mètres.

Si les Canadiens n’adhèrent pas à ces consignes, qui visent à freiner la propagation de la COVID-19, le gouvernement fédéral pourrait intervenir pour serrer la vis.

Les provinces ont annoncé, tour à tour, des mesures plus strictes sur leur territoire, allant de la fermeture de lieux publics à des amendes salées ou à des arrestations en cas de rassemblements. Malgré tout, des publications sur les réseaux sociaux montrent des personnes qui sortent dehors, en groupe, défiant ainsi ces interdictions.

Pour l’instant, a dit Justin Trudeau, il n’est pas question d’invoquer la Loi sur les mesures d’urgence. Elle sera nécessaire seulement s’il estime avoir épuisé tous les autres recours au plan provincial et territorial.

La réponse de sa ministre de la Santé, Patty Hajdu, laissait moins place à l’interprétation. « Laissez-moi être parfaitement claire : nous allons utiliser tous les outils dans notre boîte à outils, au niveau fédéral, pour assurer le respect [des consignes] », a-t-elle dit.

Puis, s’adressant aux « snowbirds » et autres voyageurs qui reviennent de l’étranger, elle a lancé un appel sans équivoque : « Quand on dit que vous devez rester à la maison pour 14 jours, vous restez à la maison pour 14 jours. Vous n’allez pas acheter des courses, vous n’allez pas visiter vos voisins ou vos amis. Vous vous reposez chez vous pendant 14 jours, sans exception ».

Uniformité

Alors que les Territoires du Nord-Ouest ferment leurs frontières, que la Nouvelle-Écosse interdit les rassemblements de plus de cinq personnes et que le Québec ordonne même la fermeture des centres commerciaux, Ottawa devrait-il mettre des balises claires pour que les Canadiens puissent s’y retrouver ?

Mme Hajdu juge que des « standards uniformes » sont peut-être à prévoir à travers le pays, pas seulement pour les tests médicaux, mais également pour la surveillance et la collecte des données. Cela inclut aussi les avis de santé publique et la communauté, ajoute-t-elle.

« Nous n’allons pas hésiter à intervenir, si nous le devons, pour fournir une orientation plus solide et des mesures plus robustes pour assurer l’uniformité à travers le pays », a-t-elle indiqué.

« Nous savons que diverses provinces ont des problèmes et des défis qui varient, mais aussi des atouts et des forces. Ce que nous essayons de faire est de nous assurer d’avoir une approche unifiée à travers le pays au moment où nous amorçons une nouvelle semaine », a précisé la ministre.

Par ailleurs, des milliers de Canadiens à l’étranger sont revenus ou sont sur le chemin du retour.

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a confirmé dimanche qu’il travaille avec des compagnies aériennes pour obtenir des vols commerciaux au Pérou, en Espagne, au Maroc, en Équateur, au Salvador, au Guatemala et au Honduras. En fin d’après-midi, M. Champagne a annoncé qu’il s’est assuré de la collaboration de Cuba, de l’Équateur et de l’Uruguay pour les Canadiens qui souhaitent rentrer au pays.

La compagnie Sunwing a annoncé 30 vols de rapatriement dans la journée de dimanche seulement, ramenant ainsi 5000 Canadiens chez eux. De lundi à mercredi, la compagnie WestJet prévoit 34 vols de rapatriement pour aider les Canadiens à rentrer chez eux depuis des destinations internationales.

Air Transat, de son côté, travaille avec Affaires mondiales Canada pour obtenir des permissions spéciales pour voler là où l’espace aérien est fermé, a confirmé M. Trudeau.

Samedi, tard en soirée, 444 Canadiens qui étaient au Maroc sont arrivés à Montréal à bord d’un vol commercial d’Air Canada. La société a confirmé dimanche après-midi que deux autres vols de Casablanca sont prévus les 23 et 25 mars.

Nouveaux cas

Au Canada, il y avait plus de 1400 cas confirmés de personnes atteintes de la COVID-19 et 20 personnes en sont décédées, selon les données offertes dimanche midi par le sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada, Howard Njoo.

Le Québec compte maintenant 219 cas, une augmentation de 38 nouveaux cas depuis samedi. Le premier ministre François Legault attribue cette hausse à une augmentation du nombre de tests pour détecter la COVID-19.

L’Ontario compte 48 nouveaux cas sur son territoire. Elle en recense désormais 425 en tout. Les autorités ont mentionné que deux femmes dans la vingtaine figuraient parmi les personnes atteintes de la maladie. En fin de journée, les autorités ont annoncé un cinquième décès dans la province.

Il n’y a pas eu de nouveaux cas de la COVID-19 au Nouveau-Brunswick, dimanche. La province compte toujours 17 cas — 9 confirmés et 8 cas probables. La Nouvelle-Écosse a annoncé qu’elle comptait 28 cas sur son territoire. À Terre-Neuve-et-Labrador, il y a 3 cas confirmés et 6 cas probables.

L’Île-du-Prince-Édouard a annoncé un troisième cas dans sa province — une femme dans la mi-vingtaine qui revient d’un voyage en Espagne. Elle a transité par Toronto et Moncton avant de s’isoler chez elle.

La Colombie-Britannique et l’Alberta recensaient respectivement 424 et 259 cas, dimanche. Le Manitoba compte 19 cas — 11 confirmés et 8 probables. La Saskatchewan a 44 cas — 33 confirmés et 19 probables. Les territoires ne comptent qu’un seul cas, aux Territoires du Nord-Ouest.

Les plus récentes données au Canada

Il y a 1469 cas confirmés et probables au pays.

— Colombie-Britannique: 424 cas confirmés (dont 10 décès et 6 guérisons)

— Ontario: 425 cas confirmés (dont 5 décès, 8 guérisons)

— Alberta: 259 cas confirmés (dont 1 décès)

— Québec: 219 cas confirmés (dont 4 décès et une guérison)

— Saskatchewan: 33 cas confirmés, 19 cas probables

— Nouvelle-Écosse: 28 cas confirmés

— Manitoba: 18 cas confirmés, 1 probable

— Nouveau-Brunswick: 8 cas confirmés, 9 probables

— Base des Forces armées canadiennes de Trenton: 13 cas confirmés

— Terre-Neuve-et-Labrador: 3 cas confirmés et 6 probables

— Île-du-Prince-Édouard: 3 cas confirmés

— Les trois Territoires: Un cas confirmé

— Total: 1469 (35 probables, 1434 cas confirmés, dont 20 décès et 15 guérisons)