Résultats négatifs pour quatre des cinq voyageurs au Québec

Une voyageuse porte un masque dans la zone des arrivées internationales à l'aéroport international de Vancouver à Richmond, en Colombie-Britannique, le jeudi 23 janvier 2020.
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne Une voyageuse porte un masque dans la zone des arrivées internationales à l'aéroport international de Vancouver à Richmond, en Colombie-Britannique, le jeudi 23 janvier 2020.

Quatre des cinq personnes au Québec qui étaient sous observation relativement au nouveau coronavirus ont reçu des résultats négatifs.

C’est ce qu’a indiqué jeudi soir par courriel le ministère de la Santé et des Services sociaux, précisant qu’un cas demeurait sous observation, mais que « cela ne veut pas dire que cette personne est atteinte du coronavirus nCov19 ». « Cela veut dire que les tests se poursuivent », a ajouté la porte-parole Marie-Claude Lacasse.

Il n’y a pas de cas confirmé du nouveau coronavirus actuellement au Québec.

« Il est attendu que des cas soient investigués dans les prochains jours / semaines. Cela est normal étant donné la vigilance dont fait preuve le réseau », a précisé le ministère.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a fait valoir jeudi matin que les établissements étaient prêts pour faire face à la situation.

« Toutes les mesures sont en place pour accueillir, investiguer les personnes qui ont des symptômes qui pourraient s’apparenter au coronavirus. Et il y a aussi des mesures dans les aéroports », a rappelé la ministre.

Elle promet de tenir la population bien au courant des développements.

Les cinq personnes qui étaient sous observation se trouvaient dans trois hôpitaux de Montréal et un hôpital de Québec.

Pas de cas confirmés ailleurs au Canada

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, a indiqué jeudi que plusieurs personnes au Canada étaient sous observation afin de déterminer si elles ont contracté un coronavirus en provenance de Chine.

Elle a ajouté qu’il n’y avait pas encore de cas confirmés au Canada.

Plus de 800 personnes en Chine sont infectées par le virus, et 25 personnes sont décédées.

La ville au centre de l’épidémie, Wuhan, est en quarantaine, et les autorités sanitaires travaillent à comprendre le virus et à l’empêcher de se propager.

L’Organisation mondiale de la santé envisage de déclarer une urgence sanitaire mondiale en raison de la maladie, qui a commencé en Chine, mais qui se propage maintenant à d’autres pays.

Mme Hajdu a dit qu’il était important d’être prudent, sans être alarmiste, car le Canada travaille avec des partenaires internationaux pour identifier la maladie et déterminer les prochaines étapes à suivre.

Les personnes qui voyagent au Canada depuis l’étranger sont encouragées à déclarer tout symptôme ressemblant à ceux d’une grippe.

Mme Hajdu a indiqué qu’il était trop tôt pour déterminer les mesures supplémentaires qui pourraient être nécessaires.