Joanne Castonguay nommée Commissaire à la santé

Joanne Castonguay occupera le poste de Commissaire à la santé et au bien-être à compter du 6 janvier.
Photo: Conseil des académies canadiennes Joanne Castonguay occupera le poste de Commissaire à la santé et au bien-être à compter du 6 janvier.

L’économiste et spécialiste du système de santé Joanne Castonguay occupera le poste de Commissaire à la santé et au bien-être (CSBE) à compter du 6 janvier.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, en a fait l’annonce mercredi. « Je suis particulièrement fière de la nomination de madame Joanne Castonguay, puisqu’elle possède les compétences et toutes les qualités nécessaires pour exercer les fonctions de Commissaire avec diligence, rigueur et intégrité », a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Joanne Castonguay est la fille de l’ex-ministre de la Santé, Claude Castonguay, à l’origine du régime d’assurance maladie au Québec.

Elle est depuis 2015 professeure associée au Pôle santé HEC Montréal ainsi qu’économiste-conseil pour Castonguay Conseil où elle travaille sur des mandats de recherche en économie de la santé et de l’innovation.

Auparavant, Mme Castonguay a occupé le poste de directrice de recherche à l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP) pendant deux ans. Elle a aussi dirigé la recherche au sein du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO).

« La nouvelle CSBE jouera un rôle important en tant qu’observatrice indépendante du système de santé et des services sociaux, notamment en émettant des recommandations permettant d’améliorer l’accessibilité et la qualité des services offerts aux usagers », a précisé le ministère de la Santé.

Le processus de nomination avait été lancé en mars dernier, lorsque Québec avait annoncé en grande pompe le retour de ce poste qui avait disparu du budget libéral depuis 2016.

Le comité de sélection formé de 14 personnes — des députés des différents partis ainsi que des acteurs du réseau de la santé et des services sociaux — devait soumettre à la ministre McCann une liste de candidats pouvant occuper ce poste.

La nomination prévue initialement cet été a finalement pris quelques mois de retard.