Les pharmaciens propriétaires suspendent les négociations avec Québec

L’AQPP regroupe les 2048 pharmaciens propriétaires des 1900 pharmacies du Québec.
Photo: Michael Monnier Archives Le Devoir L’AQPP regroupe les 2048 pharmaciens propriétaires des 1900 pharmacies du Québec.

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires (AQPP) a suspendu ses négociations avec le gouvernement du Québec, mercredi. Elle demande maintenant l’intervention du Conseil du trésor.

L’AQPP reproche à la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, d’avoir « insulté » ses membres en associant la question de l’abolition de certaines contributions prélevées auprès des patients en pharmacie avec le projet de loi no 31 élargissant les pouvoirs médicaux des pharmaciens.

« En liant l’abolition de la franchise et de la coassurance à la négociation en cours avec les pharmaciens, et en déposant un amendement qui vient directement affecter leur rémunération, la ministre démontre à la fois son incompréhension du dossier et son absence de volonté de faire avancer le processus de négociation », a déclaré par voie de communiqué Benoit Morin, le président de l’AQPP.

Le syndicat professionnel milite pour l’abolition des frais de franchise et de coassurance sur les services cliniques offerts en pharmacie. Il accuse le gouvernement de vouloir faire porter « l’odieux de sa propre taxe patient » à ses membres.

Les négociations en cours portent sur une réforme du mode de rémunération des pharmaciens. Elles coïncident avec l’étude détaillée en commission du projet de loi no 31.

Celui-ci doit permettre aux pharmaciens de poser sept nouveaux actes auparavant réservés aux médecins. Ils pourraient, par exemple, administrer des vaccins ou encore prescrire eux-mêmes des médicaments en cas d’urgence.

L’AQPP a également suspendu les négociations avec Québec portant sur la vaccination.

Le cabinet de la ministre Danielle McCann a invité mercredi soir les pharmaciens à réintégrer la table de négociations, selon La Presse.

L’AQPP regroupe les 2048 pharmaciens propriétaires des 1900 pharmacies du Québec.