Allergan rappelle des implants mammaires à l’échelle mondiale

Santé Canada a déclaré avoir été informée de 22 cas confirmés de lymphome associé à des implants mammaires au Canada impliquant des implants texturés Biocell d’Allergan.
Photo: Mailson Pignata Getty images Santé Canada a déclaré avoir été informée de 22 cas confirmés de lymphome associé à des implants mammaires au Canada impliquant des implants texturés Biocell d’Allergan.

Allergan a annoncé le rappel volontaire des implants mammaires texturés et des expanseurs tissulaires Biocell dans le monde entier, une décision qui fait suite à la suspension des homologations du produit par le Canada en raison des risques potentiels de cancer.

La société pharmaceutique a déclaré dans un communiqué de presse publié depuis Dublin, en Irlande, qu’elle fait le rappel à titre de précaution à la suite de la publication récente de données de l’US Food and Drug Administration.

Cependant, Santé Canada avait annoncé en mai la suspension des homologations pour les implants mammaires macrotexturés Biocell après avoir terminé un examen d’innocuité qui avait été amorcé deux ans plus tôt.

L’agence canadienne avait déclaré à l’époque avoir été informée de 22 cas confirmés de lymphome associé à des implants mammaires au Canada impliquant des implants texturés Biocell d’Allergan, mais aucun cas d’implants lisses.

À l’époque, Allergan avait annoncé à Santé Canada qu’elle rappellerait volontairement les produits Biocell inutilisés du marché canadien.

La société affirme à présent que les fournisseurs de soins de santé du monde entier devraient cesser immédiatement d’utiliser les expanseurs tissulaires et les implants mammaires texturés remplis de solution saline et de silicone Biocell, et que les produits inutilisés sont rappelés de tous les marchés.