Le coût de nouveaux médicaments explose

Le coût de nouveaux médicaments crée une forte pression sur le budget des hôpitaux, selon le nouveau patron du CHU de Québec, Martin Beaumont. Les nouvelles molécules « créent une pression financière absolument extraordinaire sur le CHU de Québec », a-t-il affirmé mercredi. Le Centre hospitalier de Québec (CHU) – Université Laval regroupe tous les hôpitaux de la capitale. Il gère annuellement un budget de 1,2 milliard et dessert tout l’est du Québec et une partie du Nouveau-Brunswick. Pour la première fois en dix ans, il fait face à un déficit budgétaire majoritairement causé par l’ajout de nouveaux médicaments, soit 13 millions des 24 millions de déficit prévus, a-t-il signalé.