Santé Canada veut interdire les implants mammaires Biocell d’Allergan

Santé Canada donne 15 jours à Allergan pour soumettre «toute nouvelle preuve» pour prouver que les implants Biocell sont sécuritaires.
Photo: Mailson Pignata Getty Images Santé Canada donne 15 jours à Allergan pour soumettre «toute nouvelle preuve» pour prouver que les implants Biocell sont sécuritaires.

Par mesure de précaution, Santé Canada compte interdire les implants mammaires à texture Biocell de la compagnie américaine Allergan, pour protéger les patientes canadiennes contre le risque d’une forme « rare, mais grave » de cancer.

Après un examen de l’innocuité des implants mammaires texturés et des cas de lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires (LAGC-AIM), lancé en novembre 2018, « Santé Canada a été informé de 28 cas canadiens confirmés de LAGC-AIM, dont 24 (86 %) impliquent un implant mammaire Biocell d’Allergan », a indiqué l’agence fédérale par voie de communiqué jeudi.

Santé Canada donne 15 jours à Allergan pour soumettre « toute nouvelle preuve » pour prouver que les implants Biocell sont sécuritaires. Sans réponse satisfaisante, « la vente de leurs produits ne sera plus permise au Canada. »

Le LAGC-AIM est une forme grave de cancer, touchant le système immunitaire, qui peut apparaître plusieurs mois ou années après la pose d’implants mammaires. S’il est considéré comme rare, le Canada et d’autres pays à travers le monde ont toutefois constaté recemment une augmentation du nombre de cas. La France a d’ailleurs aussi interdit six modèles d’implants mammaires mercredi, dont ceux du fabricant Allergan de type Biocell.

Au Canada, l’implant Biocell d’Allergan est le seul dispositif macro-texturé disponible. En novembre dernier, une enquête menée par Radio-Canada et CBC, en collaboration avec le Consortium international des journalistes d’investigation à l’origine des Panama Papers et des LuxLeaks, avait démontré la piètre durée de vie de ces implants ainsi que leurs effets secondaires chez certaines patientes.