Fort achalandage dans les urgences du Québec au lendemain de Noël

À Montréal, seuls l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et l’hôpital Fleury sont aux prises avec un taux d’occupation des civières supérieur à 100%.
Photo: Michael Monnier Archives Le Devoir À Montréal, seuls l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et l’hôpital Fleury sont aux prises avec un taux d’occupation des civières supérieur à 100%.

Plusieurs urgences du Québec affichent un fort achalandage au lendemain de Noël, mais c’est en Montérégie où les taux d’occupation sont généralement les plus élevés.

Le répertoire Index Santé signalait mercredi après-midi que le taux d’occupation des civières s’élevait à 157 % au Centre hospitalier Anna-Laberge, à Châteauguay, à 145 % à l’hôpital du Suroît, à Salaberry-de-Valleyfield, et à 124 % à l’Hôtel-Dieu de Sorel.

À Montréal, c’est au CHU Sainte-Justine que le taux d’achalandage aux urgences était le plus élevé, à 188 %. L’hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’hôpital Santa Cabrini, l’Hôpital général juif, le Centre hospitalier de l’Université de Montréal et l’hôpital Fleury étaient aussi aux prises avec un taux d’occupation des civières supérieur à 100 %.

Il en est de même à Québec pour le Centre hospitalier de l’Université Laval, l’hôpital Saint-François-d’Assise, l’hôpital du Saint-Sacrement et le CLSC Saint-Marc-des-Carrières.

Ailleurs au Québec, les taux étaient particulièrement élevés mercredi midi à l’Hôtel-Dieu de Lévis, à l’hôpital Sainte-Croix de Drummondville, au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, à l’hôpital de Maria en Gaspésie, à l’hôpital Pierre-Le-Gardeur de Terrebonne, au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières et au Centre hospitalier du Pontiac, en Outaouais.