Avion-ambulance: Barrette demande des aménagements

Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Gaétan Barrette

Les enfants malades de communautés éloignées pourront peut-être bientôt monter avec leurs parents à bord de l’avion-ambulance gouvernemental. Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a affirmé mardi vouloir trouver une solution au refus systématique d’embarquer les parents, une situation décriée par des médecins. « J’ai demandé de vérifier si on pouvait faire des aménagements physiques [à l’intérieur de l’avion] pour qu’au moins un parent puisse s’asseoir », a-t-il indiqué en impromptu de presse à l’Assemblée nationale. Québec plaidait jusqu’à maintenant « les contraintes physiques » et la configuration du modèle d’avion Challenger utilisé comme ambulance aérienne pour justifier le refus systématique de faire monter les parents à bord.