Évacuations médicales aériennes: les pédiatres réclament des changements

Photo: Chouch CC

Les pressions continuent à être exercées envers Québec pour que les parents puissent accompagner leur enfant mineur à bord de l’avion-ambulance lors d’une évacuation en région éloignée. La Société canadienne de pédiatrie et l’Association des pédiatres du Québec ont joint leurs voix à celles des parents et des médecins qui dénonçaient déjà la situation. Dans un communiqué, les deux organismes déplorent que cette politique « touche un nombre disproportionné d’enfants et de familles autochtones du Nunavik ». « Il est clairement démontré que la présence de la famille assure un meilleur pronostic pour les enfants gravement malades », ajoutent-ils. À la fin janvier, le gouvernement avait indiqué que la configuration de l’avion empêchait d’apporter les changements réclamés.