Barrette espère compléter d’ici 2 ans une base de données exhaustive

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Le réseau de la santé et des services sociaux doit aussi participer au développement économique du Québec, par l’innovation, et cela passe par l’intelligence artificielle et le développement d’une banque de données « la plus exhaustive possible » pour les entreprises privées et les chercheurs.

C’est l’un des messages qu’a livrés, lundi, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, qui s’est adressé aux membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Le ministre espère que cette future base de données sera complétée d’ici deux ans.

L’intelligence artificielle offre une panoplie de possibilités, grâce à l’analyse des données, a-t-il plaidé. Et il tient à ce que cette intelligence artificielle dans le réseau de la santé permette de faire du développement économique pour le Québec.

Le ministre Barrette a noté qu’une telle base de données permettrait, par exemple, la comparaison du coût d’un service médical d’un endroit à l’autre — ce que l’on ne peut faire à l’heure actuelle.

Son discours a eu l’heur de plaire au président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, qui a souligné au micro que l’actuel ministre de la Santé disait des choses « qu’on n’a pas assez entendues de la part des ministres de la Santé » pour les entreprises privées.